Accueil Cinéma Critiques de films Les Choses humaines : De nombreuses vies détruites

Les Choses humaines : De nombreuses vies détruites

Une intense adaptation littéraire.

0

Après plusieurs long-métrages axés plutôt dans la comédie, le scénariste, réalisateur et acteur Yvan Attal revient avec son nouveau projet dont le sujet s’avère beaucoup plus sérieux et il se base sur le roman homonyme écrit par Karine Tuil.


En vacances chez son père Jean, un célèbre animateur de la télévision française qui recevra tantôt sa décoration par le Président, Alexandre vaque à ses différentes occupations après avoir eu une période intense d’examens aux Etats-Unis. Soirées, alcool, fumette, fitness, revoir sa mère également très occupée de par son travail d’avocate réputée, tout semble se passer assez bien pour cette famille recomposée et aisée. Mais comme beaucoup de gens, les Farel ont quelques secrets enfouis… Lorsqu’Alexandre se rendit à une nouvelle fête, rencontra et raccompagna Mila, l’existence de tous ces êtres va définitivement changer. Car le lendemain, l’étudiant est arrêté par la police pour viol. Pire, Mila et son père vivent en ménage commun avec… Claire, l’ex-femme de Jean et surtout, la mère d’Alexandre. Suite à cette accusation de viol, naîtra des incertitudes, peines, débats houleux et hontes par rapport à ce potentiel acte commis. Potentiel, parce que chacune des parties n’ose croire ce qu’il s’est déroulé. Qui est donc coupable ? Que se passa-t-il vraiment dans cet endroit calme et reculé ? Tant de questions qui ne seront probablement jamais résolues, ce malgré les reconstitutions pouvant restées floues à jamais.

Ben Attal (« Mon chien Stupide »), Suzanne Jouannet (« Les Choses humaines »), Charlotte Gainsbourg (« La Promesse de l’aube »), Benjamin Lavernhe (« Le Discours ») de la Comédie française ou encore Audrey Dana (« Si j’étais un homme ») sont une partie de la très belle distribution de la toute dernière réalisation dramatique d’Yvan Attal (« Mon bébé »), « Les Choses humaines ».

Cette adaptation écrite entre ledit cinéaste et son collègue Yaël Langmann (« Le Brio ») amène des situations intenses, de nombreuses remises en question principalement parentales ou encore, interpelle quant à la complexité du système judiciaire français (et d’ailleurs), tout en gardant une certaine objectivité.

En effet, Yvan Attal et son équipe ont décidé de ne pas réaliser un long-métrage dans un style classique à l’exemple de la trame, où l’accusé serait (assez) rapidement retrouvé entre les investigations policières et les différents témoignages. Au travers des « Choses humaines », les spectateurs-trices se sentiront davantage immergé-e-s par le quotidien et vécu de la victime et de son potentiel agresseur, sous forme de chapitre.

Une décision scénaristique voulue très intéressante. Car l’histoire insuffle quelques doutes auprès du public quant aux propos émis par chacun des 2 jeunes par rapport à leurs témoignages. Ainsi et dans un tel contexte, pouvant réellement arriver dans la réalité, l’aspect juridique démontre la complexité à discerner, à comprendre et à déterminer le choix du jugement final.

A propos des personnes à défendre et des plaidoiries à travailler, la performance de Benjamin Lavernhe se remarque une nouvelle fois. Notamment au travers de son éloquence et sa manière de présenter son… discours face à la Cours. Certes, son rôle est secondaire en comparaison à ceux de Ben Attal et Suzanne Jouannet, néanmoins intéressant et intense.

« Les Choses humaines » ne s’adresse pas à un large public de par son côté dramatique et sa volonté de ne pas déterminer volontairement qui est davantage victime et/ou le bourreau. En cette période où les dénonciations des femmes se font de plus en plus et à juste titre, il ne faut pas non plus oublier que le doute subsiste toujours comme le démontre précisément cette fiction.

Les Choses humaines
FR – 2021
Durée: 2h18 min
Drame, Judiciaire
Réalisateur: Yvan Attal
Casting: Charlotte Gainsbourg, Suzanne Jouannet, Ben Attal, Pierre Arditi, Benjamin Laverhne, Mathieu Kassovitz
Ascot Elite AG
01.12.2021 au cinéma

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.