Accueil Cinéma Critiques de films LES SÉMINARISTES – Huit Clos étouffant

LES SÉMINARISTES – Huit Clos étouffant

0

Au début des années 1980, dans la Tchécoslovaquie encore vivante, le régime communiste en est à ses heures les plus sombres. Entre dénonciations, climats hostiles aux opposants au régime et mise à la lie de l’église, des séminaristes catholiques veulent encore croire en leur dogme. Ces jeunes hommes plein d’espoir et de rêves vont rapidement devoir faire face à une réalité politique jusqu’au cœur de leur séminaire pourtant préservé de toute cette tourmente du moins en théorie…

Un film noir par son histoire qui témoigne d’une réalité passée et présente dans d’autres pays. Le format en noir et blanc apporte de la lourdeur qui ajoute au sentiment de trahison et de désillusions des protagonistes. Les questions se posent telles que la loyauté à soi-même, la soumission à un régime totalitariste déguisé ou encore l’importance de l’identité personnelle. Il me semble que pour vraiment apprécier cette histoire, il faut se replonger dans l’ambiance politique de l’époque, la même où la promesse d’un monde d’égalité sociale communiste avait déjà échouée en abîmant à jamais les convictions et les espoirs d’un peuple tout entier qui a fini par se déchirer irrémédiablement. Il en résulte les nouveaux pays d’après-guerre que nous connaissons aujourd’hui comme le Kosovo ou la Serbie entre autres exemples.

Il est sans doute bien difficile de comprendre les décisions prises par les populations et les gouvernements d’alors sans avoir vécu ces événements destructeurs ou sans avoir parlé avec des rescapés de cette folie d’épuration ethnique et de séparations des cultures. Sur fond d’éducation religieuse, afin de former les prêtres de demain, ce long-métrage rappelle que l’Europe se faisait la guerre, il y a de ça 40 ans. Ce ne pas si loin lorsqu’on y pense… Le Covid aura permis l’accès à des films comme celui-ci pour un public plus habitués aux productions plus large audience, les professeurs d’histoire devraient aussi en être inspirés, allez savoir.

Une réalisation crue et abrupte hélas aux couleurs et au visage du danger subi par les Tchécoslovaques des années 1980 jusqu’à la guerre civile. Une introduction historico-politique aurait été de bon ton avant la projection… reste internet pour pallier à ce manque. En tout cas, c’est une œuvre forte et dramatique pour le bien-être du souvenir de notre histoire.

Les Séminaristes
SLO – IRL – ROU – 2020 – 1h20 min – Drame
Réalisateur: Ivan Ostrochovský
Casting: Samuel Skyva, Samuel Polakovic, Vlad Ivanov, Milan Mikulcík
Xenix Filmdistribution GmbH
02.06.2021 au cinéma

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile