Home Cinéma Critiques de films Bad Boys Ride or Die, ils sont vraiment de retour et le...

Bad Boys Ride or Die, ils sont vraiment de retour et le montrent bien !

"Bad Boys, What you gonna do..."

0

4 ans après le dernier volet des « Bad Boys », qui rapporta plus de 400 millions au Box-office, le duo gagnant et survolté revient une 4e fois dans les salles obscures. Explosif, soigné, maîtrisé et drôle, ce chapitre s’avère nettement meilleur que le précédent.


Miami demeure une ville qui ne dort jamais, les inspecteurs Mike Lowrey et Marcus Burnett le savent très bien. Toujours très impliqués dans leurs enquêtes, mais en oubliant jamais leur vie privée même pour un mariage…, ils tomberont des nues en apprenant par la presse, que leur regretté Capitaine est fortement accusé. Il aurait été mêlé à un trafic mafieux effroyable et solidement ancré au sein de la mégapole. Afin de résoudre cette affaire, les 2 flics devront faire preuve d’acharnement, d’audace et ne se fier à presque personne. En outre et malgré eux, ils découvriront comment vivent des fugitifs et de nouveaux coins sombres et glauques de Miami…

Même si la polémique de la gifle entre Will Smith et Chris Rock fit grand (et trop) de bruits en 2022, la major « Sony » décida de poursuivre le projet du prochain « Bad Boys » et donc, de faire confiance audit comédien.

Et cela fait plaisir, tout autant de voir un chapitre nettement moins farfelu et entaché d’effets numériques bâclés. Quant à l’adrénaline et la tension, ces émotions demeurent davantage palpables, efficaces et justement dosées dans ce nouveau volet.

Outre Will Smith (« La Méthode Williams »), son collègue Martin Lawrence (« The Beach Bum »), Joe Pantaliano (« Matrix ») ou Vanessa Hudgens (« Bad Boys For Life ») rempilent, d’une manière ou d’une autre…

Quant aux personnages inédits, à l’exemple de celui assez mystérieux incarné par Eric Dane (« Grey’s Anatomy ») ou de celui dynamique de Melanie Liburd (« This is us »), ils amènent la dose d’humour ou de sérieux également à bon escient.

Si quelques séquences restent inutiles et rallongent un peu trop l’intrigue de ce « Bad Boys », les scènes d’action sont fort bien imaginées, jouées et filmées. Grâce à la distribution bien sûr, mais aussi aux réalisateurs Adil El Arbi et Bilall Fallah (« Miss Marvel ») et surtout, au 2 de scénaristes Chris Bremner (« The Man From Toronto ») et Will Beall (« Aquaman »).

Car contrairement au précédent long-métrage, devenu donc une tétralogie (4 films à la suite), l’histoire respecte, rend hommage et plonge plus les spectateurs-trices au sein de l’univers du créateur de base, George Gallo.

Un brin nostalgique, explosif, et amusant, « Bad Boys Ride or Die » contient également quelques bonnes surprises, clins d’œil et apparitions. Et les 2 protagonistes principaux déroutent suffisamment pour pleinement profiter de l’intrigue. Tant au niveau des interprétations de « Marcus », que des blocages de « Mike ».

Outre le casting, les cascades sont davantage maîtrisées grâce au système inventé et utilisé lors des scènes de combats. A savoir, une caméra rapprochée des « Mauvais Garçons » qui rend leurs plans plus d’intenses.

Musicalement, Lorne Balfe (« Mission : Impossible : Dead Reckoning Partie 1 ») a parfaitement su s’adapter aux genres musicaux en vogue, le hip-hop et R’N’B. Sans en oublier l’aspect nostalgique propre à la saga « Bad Boys ».

Peu connu du grand public, ledit compositeur a déjà harmonisé depuis une vingtaine d’années, une centaine d’œuvres cinématographiques. Davantage axé aux styles pop-rock, son virage au sein de « Bad Boys Ride or Die », s’avère surprenant, mais assez réussi et plutôt éclectique.

Ce 4e opus annonce donc le véritable retour sur grand écran du duo susmentionné. Divertissant, drôle, avec une bonne originalité mêlée à la nostalgie de l’époque, il s’apprécie pour son efficacité et le fait que le scénario évite tous les clichés inutiles.

S’il ne s’adresse pas à un jeune public, comme les précédentes réalisations à cause du degré de violence, il s’apprécie également grâce au principe du « duo de flics différents ».

Les « Bad Boys » et Miami, accueillent donc volontiers les spectateurs-trices aimant les films d’action du genre et prêt-e-s à passer un bon moment (avec une boîte de popcorns à manger silencieusement).

Bad Boys : Ride or Die
USA – 2024
Durée: 1h55 min
Action, Aventure, Comédie
Réalisateurs: Adil El Arbi, Bilall Fallah
Avec: Will Smith, Martin Lawrence, Vanessa Hudgens, Alexander Ludwig, Joe Pantaliano, Tasha Smith, Eric Dane
Sony Pictures Switzerland
05.06.2024 au cinéma

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile