Dheepan De Jacques Audiard

Le réalisme brutal de Jacques Audiard trouve ici un nouveau terrain de conquête.


Du Sri Lanka aux cités de la région parisienne, il y a une constante, celle de la violence endémique propre aux situations de crise. Dheepan (personnage central éponyme) vient de perdre sa guerre. En illustration, une scène d’ouverture saisissante plonge au cœur de l’enfer du conflit qui oppose les Tigres indépendantistes tamouls et le gouvernement sri-lankais. Dans le bûcher où se consument les corps de ses compagnons d’armes, Dheepan jette habits et bottes militaires avec le souhait d’ouvrir une nouvelle page de son existence. « Dheepan » sera donc l’histoire d’un nouveau départ. Dans l’espoir d’obtenir l’asile politique plus facilement, l’ancien soldat s’invente une famille de fortune : Yalini sera sa femme et IIlayaal leur fille.

Dheepan De Jacques Audiard

La famille est-elle aussi celle qu’on se crée ? Le nouvel objectif du trio formé en foyer sera de s’intégrer dans une cité que les pouvoirs publics français semblent avoir abandonné au trafic de drogue. Dheepan obtient un emploi de gardien, Yalili celui d’auxiliaire de vie et IIlayaal est scolarisée. Et au casting de cette famille recomposée pas comme les autres, des inconnus à la justesse saisissante. Il faut dire que la fiction rejoint la réalité. Dheepan est joué par l’étonnant Antonythasan Jesuthasan engagé à l’âge de 16 ans par les Tigres tamouls, et installé en France depuis une vingtaine d’années.

Dheepan De Jacques Audiard

En remportant la Palme d’Or 2015, il sort enfin vainqueur de la compétition avec un film qui fait partie du haut panier de sa filmographie. Le fils du célèbre dialoguiste avait remporté le Grand Prix du jury au Festival de Cannes avec « Un Prophète », avant de passer à côté de la Palme avec « De rouille et d’Os » au profit du « Amour » de Michael Haneke.

Dheepan De Jacques Audiard

Le film suit sobrement le destin de son héros, distillant ici et là une touche d’onirisme. Un scénario balisé, mais qui surprend avec son époustouflante scène de fin, qui nous sort de l’équilibre ténu de l’histoire intime en y réinjectant le traumatisme des années de guerre, jusque-là resté hors champ. Rêve ou réalité ? Le doute plane… En ne contextualisant pas à tout prix, « Dheepan » trouve sa force dans ses zones d’ombres, là où se niche la complexité d’un homme.

Dheepan
De Jacques Audiard
Avec Antonythasan Jesuthasan, Kalieaswari Srinivasan,Claudine Vinasithamby, Vincent Rottiers
Filmcoopi
Sortie le 26/08


Dheepan – Trailer VOSTFR par TheDailyMovies