« Don’t breathe » raconte l’histoire, dans l’état de Détroit, d’un trio d’ados pleins d’ambitions et de rêves de vie facile et de Californie qui ont mis en place un système à priori infaillible. Cambrioler rapidement des maisons bourgeoises afin de constituer un pécule pour leur avenir.



La machine paraît réfléchie, puisque qu’ils se servent des clés laissées par leurs propriétaires, clients de la société de sécurité d’un des pères de nos lascars. Seulement voilà, tout plan aussi idéal qu’il puisse paraître a ses failles. C’est sur une de celles-ci que les gamins vont trébucher lorsqu’ils pensent avoir trouvé leur dernier coup, le coup du siècle. Une maison très isolée, dans un quartier pratiquement à l’abandon, habitée par un aveugle vivant seul. La réalité est toute autre, le trio le découvrira à ses dépens, c’est le moins que l’on puisse dire.

Une réalisation arbitrée avec précision, une ambiance plus glauque que réelle et une situation d’une simplicité terrifiante. Voilà la patte de Fede Alvarez dans son élément, le suspens. Pas besoin de surnaturel pour créer un climat de terreur dans ce film. La réalité de la tristesse et les chemins psychotiques qu’elle peut emprunter suffisent à nous glacer le sang.

Une édition en blu-ray avec dans les bonus, des scènes coupées et le décorticage de la mise en scène de l’atmosphère. Bien que ce film soit interdit au moins de 16 ans, le public averti peut sans doute l’apprécier deux ans plus tôt. A vous de voir…

Réalisateur: Fede Alvarez
Avec: Jane Levy, Dylan Minette, Stephen Lang
Distributeur: Rainbow

 

"Don't breathe": souffle difficile
3.5Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.