FIFF_2016_300dpi - Copie

FIFF : une 30e édition dédiée aux femmes


Le FIFF s’apprête à souffler ses 30 bougies et son combat pour la diversité continue. Pour marquer cette édition anniversaire, plutôt que de proposer une rétrospective des 29 dernières éditions, le FIFF affirme son héritage de pionnier et poursuit sa défense des artistes et cultures qui doivent lutter plus que les autres. La 30e aura donc une couleur, celle d’un hommage global aux femmes. Traversée dans son entier par cette célébration, la programmation offrira au public une occasion rare de voir autant de réalisations, productions et histoires mettant les femmes au premier plan. Le 30e FIFF proposera un voyage à travers toute l’histoire du cinéma, de 1896 à 2016, et sur tous les continents, d’Ida Lupino aux réalisatrices africaines, de Mira Nair aux combattantes de la section Cinéma de genre : Plus féroces que les mâles. Au total, 126 films en provenance d’un nombre record de pays producteurs (62) seront au programme dont plus de la moitié ont été réalisés par des femmes et une centaine qui racontent leurs histoires. À édition exceptionnelle, ouverture exceptionnelle: en présence du Conseiller fédéral Alain Berset, c’est la grande salle du Théâtre Equilibre qui accueillera, le vendredi 11 mars, un ciné-concert d’abord silencieux avec des courts métrages d’Alice Guy, la première réalisatrice de l’histoire du cinéma. La musique s’élèvera ensuite avec l’Orchestre de chambre fribourgeois pour accompagner The Kid de Charles Chaplin, un film cher au cœur de Geraldine Chaplin, l’une des invitées de marque de cette édition 2016. Le FIFF se terminera également en musique avec la projection de Parched, une comédie bollywoodienne féministe réalisée par Leena Yadav, choisie pour la clôture. Du 11 au 19 mars, c’est tout Fribourg qui prendra part à cette célébration avec pas moins de quatre expositions qui accompagneront les festivités : François Truffaut, Kate Burkhardt ou encore Namsa Leuba.

daily-movies.ch_FIFF_2016_Affiche.jpegCOMPÉTITIONS INTERNATIONALES : LONGS ET COURTS MÉTRAGES
Avec treize longs et une vingtaine de courts métrages, les deux Compétitions Internationales du FIFF continueront à mettre en lumière certaines des plus belles œuvres de la production annuelle. Principalement des productions d’Asie, d’Afrique, d’Amérique latine en Premières suisses, européennes, voire mondiale dont toutes et tous les cinéastes seront invité-e-s à Fribourg.

FEMMES EN LUTTE ET EN COLÈRE DEVANT ET DERRIÈRE LA CAMÉRA
Après le western, le film de sport, le film catastrophe et le cinéma érotique, la première des sections instaurées depuis 2012 déclinera des portraits de femmes qui, à travers le monde, luttent pour leur famille, leur emploi ou leur survie. 18 films seront au programme de Cinéma de genre : Plus féroce que les mâles montrant la diversité des combats, parmi lesquels des portraits de boxeuses avec une fiction indienne, Mary Kom, et Boxing for freedom, un documentaire sur le noble art pratiqué par des Afghanes.
La section Nouveau territoire : Être une réalisatrice en Afrique fera découvrir l’élan créateur irrépressible qui essaime du Maghreb à l’Afrique du Sud. Le Challat de Tunis de la talentueuse Kaouther Ben Hania connaitra sa Première alémanique lors d’une projection inaugurale à Berne le 7 mars.

HOMMAGES ET CARTES BLANCHES, LES RELECTURES DU CINÉMA
Quel est le plus beau personnage féminin de l’histoire du cinéma? Quel est le plus beau film signé par une réalisatrice? Le FIFF a posé ces deux questions à une centaine de réalisatrices dans le monde. Trente ont répondu dont Agnès Jaoui. Le Festival projettera une dizaine de films parmi ceux plébiscités dans la section : Décryptage : Et la femme créa le cinéma. Il n’était pas envisageable de rendre hommage aux femmes du cinéma sans citer celle que l’on surnommait « Mother », la mère de toutes : Ida Lupino. Comédienne hors-norme des années trente à 1978, elle fut la première femme à monter une compagnie de production et à réaliser quelques films noirs au cœur du machisme hollywoodien. Pierre Rissient, homme clef de l’histoire du cinéma, a accepté de parrainer cette section pour le Festival (Hommage à… : Ida Lupino, par Pierre Rissient).
Après le Suisso-Libanais Patrick Chappatte, le Canado-Arménien Atom Egoyan, le Suisso-Russe Slava Bykov et le Franco-Rom Tony Gatlif, c’est autour de la réalisatrice indienne Mira Nair (Salaam Bombay) qui vit à New York, de nous dévoiler ses films de cœur: Diaspora : Mira Nair et l’Inde.
C’est la première des deux grandes cartes blanches, la seconde étant offerte à Geraldine Chaplin. Après sa visite surprise lors de la 29e édition, le FIFF n’a pas résisté à lui offrir une carte blanche où elle présentera quelques-uns de ses films préférés, dont dit-elle «un film de papa», The Kid, qui ouvrira le Festival (Sur la carte de Geraldine Chaplin)

SÉANCES SPÉCIALES
La 30e édition du FIFF continuera de dérouler le tapis des séances familiales (FIFFamille : En Extrême-Orient), celles pour les seniors ou celles des amatrices et amateurs des frissons nocturnes (Séances de minuit). Passeport Suisse est fier de pouvoir projeter la Première suisse du film d’Elena Hazanov Le Syndrome de Petrouchka et la Première suisse romande du Miracle de Tekir de Ruxandra Zenide.

PLANÈTE CINÉMA : EXPÉRIENCES POUR LE JEUNE PUBLIC
Engagé depuis plus de 20 ans dans la transmission du cinéma pour le jeune public et plus grand programme scolaire de Suisse (plus de 10’000 inscrits), Planète Cinéma déclinera aussi le thème de la 30e édition. Pour l’occasion, Planète Cinéma a réuni une sélection des films qui ont marqués le programme scolaire au fil des années et qui ont été réalisés par une femme et/ou proposent un personnage féminin central et original.

FIFF FORUM : UN ESPACE DE DIALOGUE AUTOUR DU CINÉMA
En préparant cette édition, le FIFF a été confronté à deux types de réactions : l’enthousiasme et l’agacement. Alors, faut-il oui ou non encore parler des femmes au cinéma ? C’est à cette première question que tenteront de répondre plusieurs cinéastes et spécialistes dans le cadre du FIFF Forum, organisé en collaboration avec la SSR. Un workshop sera également consacré à la construction d’un personnage féminin où actrices, cinéastes et scénaristes exposeront leurs propres pratiques.

Toutes les informations et le programme complet sur le site internet du festival www.fiff.ch

daily-movies.ch_FIFF_2016_Affiche.jpeg

FIFF
Festival International
de Films de Fribourg

11-19.03.2016

A propos de l'auteur

Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

Articles similaires