En ce vendredi 8 novembre, la soirée spéciale à laquelle j’ai participé fut dédiée aux séries suisses. En commençant par la policière alémanique « Wilder ». S’ensuivit juste après, la 2ème saison de la production romande assez attendue et prometteuse, « Quartier des Banques ».


© photo Panimage

Je commençai donc par le 1er épisode de la 2ème saison de la sympathique série « Wilder » :

Suite à sa précédente enquête, Rosa Wilder a décidé de rester en Suisse. A raison, car quelques temps après ses dernières investigations, elle sera appelée afin de résoudre un sordide homicide. En effet, 3 corps ont été retrouvé dans une forêt près du village de Thallingen dans le Jura bernois. En outre, Rosa apprendra qu’un de ses collègues est affecté par cette affaire. Au final, le professionnel se mêlera au privé et elle aura de la peine à les dissocier…

Si la série a son succès en Suisse allemande, la Romandie ne la connaît pas spécialement. Un élément tout à fait normal, car la plupart des épisodes sont davantage tournés dans les régions alémaniques qu’en Suisse romande.

En outre, « Wilder » contient des dialogues uniquement en Suisse allemand. Donc, une difficulté supplémentaire pour les francophones de comprendre exactement les sujets traités. Dommage, car même si la série télévisée ne se compare pas à celles de l’Oncle Sam, elle s’avère intéressante.

Puis et toujours dans le cadre du « GIFF », le 1er épisode de la 2ème saison de « Quartier des Banques » fut dévoilé aussi en primeur :

2 ans après la débâcle de la banque familiale Grangier, sa nouvelle directrice Elisabeth Grangier a totalement changé les principes de son institution financière. En effet, son mot d’ordre est d’une part, la transparence générale et d’autre part, que les fonds servent davantage les milieux éthiques. Cependant, son idéologie sera de courte durée car elle va se retrouver mêlée à une affaire de corruption diamantaire internationale et simultanément, menacée tout comme sa famille. Dépassée, Elisabeth ne sait plus quoi faire. Tout cela serait-il donc lié ?

Tourné en 2017 dans la région de Genève et diffusé cette même année sur la chaîne romande « RTS », la série dramatique suisse et belge eu son petit succès. A tel point qu’une 2ème saison fut commandée, tournée en 2019 et elle sera distribuée en Romandie en février 2020.

© photo Cominmag

Si le thème principal semble être le même durant la 2ème saison, soit le secret bancaire suisse, le 1er épisode que j’ai découvert durant cette soirée, m’a donné l’impression que « Quartier des Banques » contiendrait un davantge d’action. Ce qui l’a rendu plus intéressant et intriguant.

Il est donc à espérer que les téléspectateurs seront au rendez-vous en février prochain afin de la découvrir et de l’apprécier à sa juste valeur. Car si les séries romandes se tournent assez rarement, leurs réussites et distributions internationales sont également exceptionnelles. Cependant, « Quartier des Banques » a déjà démontré l’inverse. Notamment avec la diffusion de la série dans certains pays européens et même sur « Amazon Prime ».

Et sait-on jamais selon les chiffres d’audience de notre chaîne nationale romande, peut-être que la famille « Grangier » reviendrait au travers d’une 3ème saison…

« GIFF 2019 » : Les séries suisses existent et elles assurent aussi !
Wilder
Quartier des Banques
3.3Note Finale

A propos de l'auteur

Depuis des nombreuses années, Carlos Mühlig met son savoir faire journalistique et en matière de communication au service de sa passion pour le 7ème art.

Articles similaires