Le Menu et son émulsion intéressante, mais pas assez osée

Quand l'appétit va, tout va. Ou pas...

A lire aussi

Laurent Billeter
Laurent Billeter
Le 7ème Art, pour moi c'est tout une histoire, Plus qu'une passion, qu'une grande occupation, D'Hollywood à Bollywood, De Michael Bay à Jean Marais, Je me complais dans ce milieu fabuleux.

Si le cinéaste Mark Mylod est davantage reconnu par rapport à ses réalisations au niveau des séries télévisées, son récent film d’horreur restauratif se dote d’un bon menu, mais la consistance laisse malheureusement à désirer. Peut-être à cause d’une dégustation trop prévisible ?


Margot et Tyler attendent leur moyen de transport atypique depuis un certain déjà temps. Ils savent où ils vont, mais pas encore qui sera avec eux et comment cet incroyable repas va se passer une fois arrivés sur l’île. En effet, si le couple réalise que cette soirée s’adresse uniquement aux privilégiés, souvent également triés sur le volet, une fois arrivés sur place, le mystère s’épaissit. Néanmoins, ils le sentent… Ce moment demeurera inoubliable et exceptionnel. Après avoir fait brièvement connaissance avec les autres hôtes, s’être annoncés à la réception sur le débarcadère de l’île et la visiter quelque peu, le petit groupe d’invités découvre le restaurant avec admiration. Même Margot s’étonna des lieux, car elle n’aime pas forcément ce genre d’endroit et les rencontres mondaines. Une fois installés, le couple et les autres personnes vont savourer des plats incroyables aux saveurs rares. Le tout, présenté par le Chef Slowik dont la reconnaissance n’est plus à refaire. Cependant, cette soirée va se radicaliser d’une manière inattendue et la résistance ne se situera pas forcément là où elle s’attend…

S’il s’avère effectivement que « Le Menu » continent une belle intensité horrifique, le long-métrage de Mark Mylod risque de ne pas plaire à un large public et ce, malgré les nombreux secrets entourant les personnages et l’environnement où les dégustations se feront.

D’abord, parce que l’intrigue met énormément de temps à s’instaurer et cela rend « Le Menu » parfois long et monotone. Fort heureusement, l’aspect nutritionnel reste alléchant jusqu’à la toute dernière miette. Ou pas, selon la clientèle…

L’idée de cette réalisation semble être venue par le biais d’un des scénaristes, Will Tracy (« Succession »), qui découvrit un restaurant chic hors du commun sur une petite île après avoir pris un bateau en Norvège.

Afin de développer ce projet et mettre en avant un lieu cachant de nombreux secrets et dégage un sentiment d’enfermement, Will Tracy et Seth Reiss (« The Onion ») collaborèrent activement quant à l’écriture de ce qui devint « Le Menu ».

Au niveau de la distribution des rôles, des décors et surtout des mets présentés, cette nouvelle fiction horrifique s’avère totalement maîtrisée et soignée. Par rapport aux plats préparés, de véritables Chefs-fes étoilé-e-s spécialement engagé-e-s pour le film, apportèrent des conceptions insoupçonnables et incroyables.

L’aspect organisationnel au sein d’une cuisine ne s’avère pas non plus oublié et cela corse relativement la trame du « Menu ». Mais et sans trop en dévoiler, l’office principal reste ouvert et amène au gré du récit, plusieurs ingrédients relativement prévisibles. Néanmoins nécessaires afin de mieux décortiquer toutes les facettes de « Slowik » et son équipe.

Certes, l’aspect et les quantités cuisinées s’approchent plus de la gastronomie. Cependant et pour une raison propre à l’histoire du « Menu », la bistronomie ne s’oublie pas. La différence des mets provoquera d’ailleurs, un changement notoire, davantage dramatique et intense au sein de cette trame.

En effet, « Le Menu » contient des séquences parfois osées. Entre cette facette, la complexité du récit du long-métrage et les doses d’hémoglobine, la fiction risque d’effrayer les enfants et les personnes sensibles à certaines scènes.

Une chose demeure sûre, il ne faut pas se sentir affamé-e-s avant de découvrir cette réalisation. A l’inverse, avoir mangé juste avant pourrait provoquer certaines aigreurs, car il faut songer qu’une partie des scènes ne s’adresse pas à tout le monde.

Le Menu
US – 2022
Durée: 1h47 min
Suspens, Horreur, Drame
Réalisateur: Mark Mylod 
Acteur: Anya Taylor-Joy, Ralph Fiennes, Nicholas Hoult, Aimee Carrero, Janet McTeer, John Leguizamo, Hong Chau, Judith Light
Walt Disney Switzerland
23.11.2022 au cinéma

- Publicité -

Violent Night

Fumer fait tousser

Good Luck to You, Leo Grande

Le Lycéen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -