6 C
Suisse
27 février 2021

S'abonner au magazine

Les films «Mare» et «Beyto»remportent les principaux prix des 56es Journées de Soleure

-

Les 56es Journées de Soleure ont remis à 18h00 les prix des trois compétitions ouvertes aux longs métrages suisses.  Le «Prix de Soleure» va à la fiction «Mare» d’Andrea Štaka. Stefanie Klemm, réalisatrice de «Von Fischen und Menschen», gagne le tout premier prix «Opera Prima». Enfin, «Beyto» reçoit le «PRIX DU PUBLIC». Les films gagnants pourront être revus pendant 72 heures après la cérémonie de remise des prix. Ensuite de quoi les Journées de Soleure tireront un premier bilan de leur «édition à domicile» 2021.

«Notre but est de montrer et de célébrer le cinéma suisse, malgré la pandémie. Pour cette raison, nous avons transposé l’ensemble du programme dans une édition en ligne et maintenu tous les prix. Les jurys et le public ont fait leur choix: nos trois prix principaux sont remis en 2021 à des réalisatrices suisses. Une nouveauté!», déclare Anita Hugi, directrice des Journées de Soleure.

Prix de Soleure
Andrea Štaka remporte le «Prix de Soleure» pour «Mare». Le jury – formé d’Anne Bisang, directrice du Théâtre populaire romand, du réalisateur de films Markus Imhoof, et de l’écrivaine Meral Kureyshi – ont couronné une «fiction qui a l’air d’un documentaire ou de la réalité elle-même, mais transcendés pour devenir une vérité existentielle». Dans son troisième film de fiction, la réalisatrice évoque l’univers affectif et le milieu de vie d’une femme entre famille et liberté. «Mare» est une coproduction d’Okofilm Productions et est distribué par Frenetic Films.

Le film d’Andrea Štaka a passé en première mondiale à la Berlinale l’année dernière. La sortie en Suisse a été interrompue par le confinement. Le jury souhaite donc que le film ait «une seconde chance sur les grands écrans». Doté de 60’000 francs, le prix est offert par le Fonds «Prix de Soleure» ainsi que par le Canton et la Ville de Soleure. Le montant du prix est partagé à parts égales entre la réalisation et la production. «Mare» est nominé au Prix du cinéma suisse 2021 dans les catégories «meilleur film de fiction», «meilleur scénario» et «meilleur son».

Opera Prima
La réalisatrice Anja Kofmel («Chris the Swiss»), Paolo Moretti (délégué général de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, directeur des Cinémas du Grütli à Genève) et le distributeur français Patrick Sibourd ont attribué le tout premier «Opera Prima» des Journées de Soleure, doté de 20’000 francs. Leur choix s’est porté sur Stefanie Klemm et «Von Fischen und Menschen», qui marque ses débuts derrière la caméra. Un premier film qui «convainc par sa sincérité et son authenticité». Il raconte l’histoire de Judith (Sarah Spale), une mère monoparentale qui gère un petit élevage de truites au fond d’une vallée perdue du Jura et est totalement déboussolée par un événement tragique.

«Von Fischen und Menschen» était à l’affiche des compétitions «Opera Prima» et «PRIX DU PUBLIC», en première suisse, et est distribué par Filmcoopi.

Le documentaire «Sòne:» de Daniel Kemény a été salué par une mention spéciale.

PRIX DU PUBLIC
Le «PRIX DU PUBLIC» va à «Beyto» de Gitta Gsell. C’est donc la seconde fois que la réalisatrice remporte le prix du public des Journées de Soleure ; en 2010, «Bödälä – Dance the Rhythm» avait obtenu la même récompense. Dimitri Stapfer est nominé au Prix du cinéma suisse 2021 dans la catégorie «meilleure interprétation dans un second rôle» pour son rôle dans «Beyto».

Le «PRIX DU PUBLIC», doté de 20’000 francs et remis pour la 14e fois, est offert par le sponsor principal du festival Swiss Life en partenariat avec les Journées de Soleure. Il est partagé à parts égales entre la réalisation et la production (Lomotion AG et Sulaco Film GmbH). «Beyto» est distribué par Frenetic Films et est sorti dans les cinémas alémaniques peut avant le confinement.   

Les films lauréats seront disponibles le lendemain sur le site des Journées de Soleure.

Les 56es Journées de Soleure, une édition à domicile, ont lieu du 20 au 27 janvier 2021. Le site web du festival tient lieu de centre digital de la manifestation.

www.solothurnerfilmtage.ch

Carlos Mühlig
Depuis des nombreuses années, Carlos Mühlig met son savoir faire journalistique et en matière de communication au service de sa passion pour le 7ème art.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

SUIVEZ-NOUS

4,150FansLike
10,000FollowersFollow
750FollowersFollow
645SubscribersSubscribe