stranger-things-650x247

Vous êtes abonné(e) à Netflix ? Si cela est le cas, sachez que le mois de juillet 2016 s’annonce des plus excitants.


Dès le 1er juillet, côté série TV, vous retrouverez la saison 2 de « Marco Polo ». Produite par The Weinstein Company, écrite et créée par John Fusco avec Lorenzo Richelmy dans le rôle principal, la série « Marco Polo » relate la jeunesse de Marco Polo et ses péripéties, notamment à la cour de Kubilai Khan.

Le 1er juillet encore, la saison 2 de « Between » reprendra ses droits. Ce drame fantastique imaginé par Michael McGowan nous replongera dans la bourgade de Pretty Lake où seuls les adolescents survivent.

Netflix lancera aussi le 1er juillet, une nouvelle série intitulée « Marcella», une énième série TV policière. Il faudra faire fort pour nous surprendre et nous séduire !

Du côté des nouvelles séries, « Good Morning Call » sera diffusée à partir du 7 juillet. Série adaptée d’un shōjo manga, « Good Morning Call » s’adressera donc surtout aux jeunes adolescentes.

BoJack Horseman

Le 15 juillet, vous pourrez découvrir « Stranger Things » des frères Duffer avec Wiona Ryder dans le rôle principal. Ce thriller fantastique verra un groupe d’amis se lancer à la recherche de leur camarade disparu, Will Byers. Leur quête sera parsemée d’embûches et d’étrangetés.

Finalement, côté série TV, le 22 juillet marquera le lancement de la saison 3 de l’incroyable, et tellement drôle, animé « BoJack Horseman »

TALLULAH

TALLULAH

Mais sur Netflix, il y a aussi des longs-métrages, originaux ou pas. « Brahman Naman » est une comédie indienne réalisée par Qaushiq Mukherjee qui sera diffusée dès le 7 juillet. Le 15 juillet, le film « Rebirth » plongera un père de famille dans une spirale mêlant violence, séduction et psychodrame. Finalement, le 29 juillet le drame « TALLULAH », avec Ellen Page, prendra place dans la grille des programmes de Netflix. Le film raconte comment une jeune femme sans racines arrache un tout petit de sa mère riche et négligente et fait passer le bébé pour le sien.