Paranormal Activity 5

Après quatre films et un spin-off à petit budget, la série s’essouffle, fatigue et est aujourd’hui synonyme de répétition.


En 2009, le premier « Paranormal Activity » séduisait l’imagination de milliers de personnes en utilisant le principe de la caméra diégétique pour créer des moments de forte tension et de sursauts. Ce film amateur, réalisé par Oren Peli avec seulement 15’000 dollars, réintroduisait alors la mode lancée par « Blair Witch » qui possédait une esthétique similaire. Néanmoins, si l’originalité du script n’était pas le fort du long-métrage, car oui, son histoire semble être pompée de celle d’ « Amityville, la maison du diable » de Rosenberg, il n’empêchait pas le spectateur de passer un bon moment cinématographique. Doté d’une simplicité narrative et d’une atmosphère sinistre, l’histoire prenait réellement le temps de se poser. La tension augmentait de manière croissante et les moments effrayants étaient en mesure de faire sortir nos petits cœurs de nos cages thoraciques, particulièrement lors de la scène de climax.

Six ans après, Gregory Plotkin signe la fin de la saga avec « Paranormal Activity : Ghost Dimension ». Étant donné que tous les films sont liés, voici un résumé des événements précédents, dans l’ordre chronologique établi par les films. Attention, spoil !

Paranormal Activity 3

Paranormal Activity 3

Dans « Paranormal Activity 3 », l’action se passe en 1988. Katie et Kristi sont deux sœurs qui vivent avec leur mère et son conjoint, Dennis. Celui-ci travaille dans le domaine de l’édition et enregistrement vidéo et a le malin plaisir de filmer ce qui l’entoure, notamment l’anniversaire de Katie, qui fête ses 8 ans. Lorsque d’étranges phénomènes se produisent dans la chambre des jeunes filles, il décide de poser des caméras dans cette pièce, puis finit par en mettre dans toute la propriété. Le spectateur découvre que Kristi la cadette, parle souvent, et à des heures incongrues, à son ami imaginaire nommé « Toby ». Pour éviter que Toby n’agresse sa sœur, Kristi est forcée de faire certaines promesses. Pour empirer la situation, on apprend que leur grand-mère Lois se révèle être une sorcière faisant partie d’une secte connue sous le nom de « The Midwives ». Concrètement, ces sorcières sont au service de forces démoniaques et font des lavages de cerveau à des enfants, afin que ceux-ci leur confient un jour tard leurs premiers-nés pour être utilisés dans des rituels. A la fin du film, Dennis trouve des symboles sataniques cachés dans la maison et le corps sans vie de sa compagne. Il est poursuivi par une Katie décidément possédée et tué par une force invisible, que l’on croit être Toby. Grand-mère Lois emmène Katie et Kristi dans une pièce à l’étage et leur présente un homme coiffé avec une queue de cheval qui leur apprendra l’art de servir Toby.

Paranormal Activity 2

Paranormal Activity 2

« Paranormal Activity 2 » nous transporte en 2005 avec une Kristi mariée à Daniel Rey. Kristi est enceinte et attend un petit garçon, mais elle a également une belle-fille, Ali, issue d’une autre relation. Katie, qui vient d’emménager avec son petit ami Micah, visite sa sœur et lui confie une boite de vieilles cassettes vidéo qu’elle avait reçue après la mort de leur grand-mère. Kristi accouche d’un fils qu’elle appelle Hunter et un an plus tard, en rentrant chez, la famille découvre que leur home sweet home-ci a été mis à sac et que seule la chambre d’Hunter n’a pas été touchée. Ils s’aperçoivent également que les seuls objets à avoir disparu étaient la boite de VHS et un collier. Tout comme Dennis, Daniel, le père de famille, installe des caméras dans toute la maison qui capturent évidemment des objets se déplaçant, des portes qui s’ouvrent et des bruits de claquement. Mais la liste de bizarreries continue à s’allonger : Kristi entend et voit des choses et bébé Hunter sourit à une présence invisible. De son côté, Ali, la belle-fille, décide de mener sa propre enquête pour comprendre l’origine de ces manifestations. Dans ses recherches, elle lit au sujet des Midwives et constate qu’Hunter est le premier fils de la lignée de Kristi depuis 1930. Le spectateur comprend que Toby vient chercher ce qui lui a été promis : le petit garçon. Par la suite, cette vilaine force démoniaque invisible attaque le chien de la famille et en profite aussi pour kidnapper Kristi au sous-sol. Elle en ressort avec une marque sur la jambe et un comportement clairement anormal. Effrayé, son mari contacte leur ancienne nounou ayant des connaissances dans le domaine du paranormal. Ensemble, ils pratiquent un rituel pour déplacer l’attention du démon sur une autre entité que Kristi. Pour cela, ils brûlent une photo de Katie et utilisent son sang. Le rituel fonctionne, Kristi revient à elle sans aucun souvenir de ces derniers jours. La famille Rey reprend ainsi une vie normale.

Paranormal Activity 1

Paranormal Activity 1

Le premier « Paranormal Activity » prend place en 2006 chez Katie et Micah. Des événements inexplicables se déroulant dans leur appartement, incitent Micah à y faire installer des caméras. Les activités paranormales persistent et obligent alors le couple à contacter une voyante qui leur explique qu’un démon s’est attaché au corps de Katie. Katie profite de sa présence pour lui raconter que durant son enfance, elle et sa sœur avaient été terrorisées par une entité inexpliquée et qu’un feu mystérieux avait brûlé leur maison et tout ce qui leur appartenait. En résumé, à cause du rituel qui avait été effectué par Dennis, Katie est persécutée à son tour par le démon, jusqu’à ce qu’il prenne pleinement possession de son corps et la pousse à tuer Micah, sa sœur et son beau-frère. Katie disparait avec Hunter et seule Ali sort indemne, puisqu’elle était absente le soir du carnage.

Paranormal Activity 4

Paranormal Activity 4

« Paranormal Activity 4 » effectue un bond de cinq années et nous amène dans une nouvelle famille. Alex Nelson est une adolescente vivant avec ses parents et son frère adoptif Wyatt. Comme le hasard ne fait pas les choses à moitié, on nous informe qu’une nouvelle voisine s’est installée de l’autre côté de la rue. Suite à une urgence médicale, elle se voit « forcée » de confier son fils Robbie aux Nelson, le temps qu’elle se remette de son mal. Au fur et à mesure que les deux petits garçons s’entendent, vous l’aurez deviné, Toby s’installe confortablement chez eux. Wyatt est capable de le voir, Robbie a pris l’habitude de dormir dans un placard où il y peint de jolis symboles sataniques. Parallèlement aux agissements extraordinaires des deux garçons, Alex remarque qu’un groupe de personnes douteuses(x ?) avaient l’habitude de se réunir occasionnellement dans le bâtiment de l’autre côté de la rue.

Un jour, alors qu’elle suit les deux petits Robbie et Wyatt en train d’aller justement dans cette même maison, elle tombe face à face avec la mère de Robbie, qui n’est autre que… Katie, la seule et l’unique ! Là, le public possède alors la ferme conviction que Robbie est en réalité Hunter, mais est vite détrompé quelques séquences plus tard lorsqu’Alex attrape le fils de la voisine en train de dessiner le symbole des Midwives sur le dos de Wyatt. Robbie raconte à Alex que le vrai nom de Wyatt serait Hunter (rappelez-vous que ce petit garçon a été adopté par les Nelson, alors c’est possible… Mais pourquoi diable Katie l’aurait kidnappé aux Rey si c’était pour finir par le placer dans une famille d’adoption ?!). Robbie serait donc l’un de ces enfants qui aurait subi un lavage de cerveau par la secte des Midwives et viendrait préparer Hunter à remplir la promesse faite par grand-mère Lois à Toby. Dans le dernier acte, Toby essaie de tuer Alex, mais n’y parvient pas. Quand Wyatt et Hunter disparaissent à leur tour, Alex et son père partent à leur recherche, mais Mr. Nelson se fait liquider, l’adolescente est pourchassée par Katie la furie. Bien qu’Alex réussisse à s’échapper par la fenêtre, elle se retrouve nez à nez avec une armée de femmes (les Midwives) et est rattrapée par Katie, qui l’on suppose, lui prend la vie.

Paranormal Activity 5

Paranormal Activity 5

Voilà, reprenez un peu votre souffle pour que l’on puisse s’attaquer au dernier chapitre de cette saga : « Paranormal activity : Ghost Dimension » en version 3D. Ryan (Chris J. Murray), Emily (Brittany Shaw) et leur fille Leila (Ivy George) emménagent dans une nouvelle demeure. Vous serez étonnés d’apprendre qu’il s’agit du logement dans lequel vivaient Katie et Kristi avec leur mère dans « Paranormal Activity 3 ». La famille reçoit la visite de Mike (Dan Gill), l’oncle de Leila et de leur amie Skyler (Olivia Taylor Dudley) qui ont décidé de passer quelques jours avec eux. Ensemble, ils font la découverte d’une boite de cassettes VHS (celle qui avait disparue dans PA2). Ces enregistrements répertorient les séances d’entrainement des petites Katie et Kristi avec l’homme que l’on a vu à la fin du 3. Le reste vous le savez, phénomènes étranges, caméras installées, Toby à l’attaque.

Paranormal Activity 5

Paranormal Activity 5

Vous l’aurez compris, la même recette a été recyclée six fois (en comptant le spin-off). Le contexte est posé dans un premier acte, le deuxième offre un aperçu des activités paranormales. Dans le troisième, la fréquence des incidents croît et se conclut avec quelqu’un se faisant posséder par un démon et l’on bascule ensuite immédiatement dans la scène de climax qui finit généralement par la mort de tous les personnages, sauf de la triomphante Katie et des enfants influençables. Ici on nous présente une autre famille hantée dans le seul but d’apporter quelques explications supplémentaires aux films antérieurs et de balancer des objets à la figure du spectateur pour justifier l’utilisation de la technologie 3D. Mais ce dernier épisode ne fonctionne tout simplement pas. La première partie, marquée par les découvertes, stagne et l’incompétence des acteurs anonymes ne fait qu’arracher des rires plutôt que des frayeurs. Toute cette répétition ennuie le public qui doit attendre patiemment que les personnages principaux aient assez de jugeote pour comprendre ce qui leur arrive. De plus, les scénaristes ont pris la mauvaise décision de donner une forme visible à Toby, contrairement aux films précédents. Le long-métrage aurait dû continuer à jouer sur les peurs du spectateur en le forçant à imaginer les forces démoniaques qui agissaient, mais ici l’imagination et la surprise n’ont plus leur place, elles sont remplacées par du concret, c’est-à-dire, une ébullition d’ectoplasme noirâtre ridicule. Le positionnement des caméras est peu original, prévisible et pire encore, même avec six films, on reste avec de nombreuses questions en suspens.

Le démon du marketing, à l’aide de la machine hollywoodienne, a pris depuis de nombreuses années possession de la saga « Paranormal Activity » et a fini par la détourner du droit chemin, qui lui, était encore assez original. Il était temps de mettre un point final à ses actions et de l’envoyer enfin de l’autre côté, pour qu’il cesse de nous hanter en créant des films grossiers.

Paranormal Activity 5

Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension
Réalisation : Gregory Plotkin
Avec : Chris J. Murray, Brittany Shaw
Distributeur :

Note : 0.5/5

 

"Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension" : la dérive d’une saga à court d’idées
0.5Note Finale