L’image du cinéma suisse était mise en avant positivement à Cannes 2016 mais c’était sans compter sur la présence du mouton noir « Presumed Guilty », le documentaire choc sur les banques suisses !


Décidément la Suisse n’a jamais été aussi bien représentée à Cannes. Après « Ma vie de Courgette » qui célébrera sa première mondiale sur la Croisette mais aussi le film de fin d’études de Remo Scherrer « Par mauvais temps » et « Late Shift », film interactif de Joel Basman, c’est une Suisse haute en couleur qui viendra défendre ses couleurs et son cinéma au festival de Cannes 2016, à moins que « Presumed Guilty » vienne gâcher tout ceci !

La Suisse est une contradiction perpétuelle et son cinéma se devait de refléter tout cela. Quel meilleure preuve de cela que les films ou courts-métrages présent à Cannes 2016, qui parlent de la Suisse ou ont été réalisés par des Helvètes. Entre film de famille et fiction, le documentaire « Presumed Guilty », « Présumé Coupable » en français, sera projeté à Cannes histoire de rappeler les dernières polémiques qui ont quelque peu entaché l’image de notre beau pays.

Ce documentaire expose les pratiques illégales commises par les banques suisses, et la campagne agressive lancée contre des ressortissants étrangers innocents par le gouvernement suisse dans un effort pour expier les pêchés du passé. En ce début de printemps, le documentaire dévoilera des éléments au sujet des preuves manquantes, de l’abus judiciaire et de la corruption du gouvernement en Suisse.

Un festival qui s’annonce peut-être sous le soleil de la polémique ? Dans tous les cas, Cannes fera à nouveau parler de la Suisse !

www.festival-cannes.com

A propos de l'auteur

Depuis des nombreuses années, Carlos Mühlig met son savoir faire journalistique et en matière de communication au service de sa passion pour le 7ème art.

Articles similaires