S’il ne fallait retenir qu’une compositrice japonaise contemporaine, ce serait Yoko Kanno. Pianiste et parfois chanteuse (cachée sous le pseudonyme de Gabriela Robin), mélodiste hors pair, d’une versatilité incroyable (elle vole du jazz au folk, en passant par la bossa nova et la musique classique, dans la veine de Debussy ou Ravel), elle a mis son talent au service de ce magnifique anime qui conte la quête de loups à l’apparence humaine vers un paradis hypothétique, dans une Terre du futur désolée et prise dans les glaces. Au long des 21 titres, Yoko Kanno étale toutes les facettes de son talent, entre bossa nova pour exprimer l’exubérance des loups (« Coraçao Selvagem – Joyce », « Renga »), morceaux classiques mélancoliques ou oppressants (la magnifique « Leaving On Red Hill », les déchirants « Rakuen » et « Shiro »), le folk western (« Sold Your Soul ») et les chansons pop qu’elle affectionne (« Stray », « Strangers – Raj Ramayya »). Un score éclectique qui colle parfaitement à cet anime qu’il vous faut découvrir.

Wolf’s Rain

Wolf’s Rain
Yoko Kanno
Wasabi Records

Wolf’s Rain
4.5Note Finale
Note des lecteurs: (0 Vote)

A propos de l'auteur

se promène souvent dans les bois avec un tronc d'arbre sur l'épaule. Aime respirer l'odeur du napalm au petit matin. Et quand il tire, il raconte pas sa vie !

Articles similaires