Reflet du monde contemporain, avec son lot d’absurdités, d’injustices et de peurs, Animatou, le festival des meilleurs courts métrages d’animation, sera de retour à Genève pour célébrer sa 11e édition du 6 au 15 octobre 2016.


affiche-animatou-2016Cette année, pas moins de 240 réalisateurs et réalisatrices issus de 27 pays viendront faire étalage de leurs talents à travers des réalisations teintées parfois de dérision grinçante, en portant un regard tantôt décalé, tantôt intime, tantôt léger ou engagé. L’humour noir n’est jamais loin. Tous affichent une liberté d’expression totale et sans compromis.

Le Canada est invité d’honneur !

Et cette année, Animatou accueillera comme invité d’honneur, après le Portugal en 2015, le Canada. L’animation québécoise sera sous les projecteurs au MEG avec les dernières productions de l’ONF et les cultures des peuples autochtones. Mais le Canada, c’est aussi Theodore Ushev, l’un des réalisateurs canadiens les plus doués de sa génération, dont les festivaliers pourront découvrir une partie de son œuvre au cinéma Spoutnik et au BAC.

Les compétition et Jurys 2016

Qui dit festival, dit compétitions. « La compétition Internationale » regroupera 54 courts métrages. Et ce sont Pakito Bolino, Osman Cerfon et Andrea Marignoni qui composeront le Jury et se chargeront de remettre le prix au meilleur court métrage de la compétition Internationale.

« La compétition Internationale Jeune public RTS» sera composée de 8 courts métrages. Le gagnant sera désigné par le votre du jeune public (-14 ans). Le gagnant verra son film être diffusé sur la RTS.

Et comme, il faut évoluer avec les années, Animatou proposera cette année une nouvelle compétition : Programme Belle-Idée. Au programme 9 courts métrages issus de la compétition Internationale. Et c’est le public qui votera et attribuera le Prix du Public Belle-Idée (prix honorifique des HUG).

momsonfire_still-01

Moms on Fire

« La Compétition Suisse » sera elle composée de 21 courts métrages. Les gagnants se verront décerner le Prix du Public « Bâloise Assurances » d’une valeur de CHF 3000.- ainsi que le Prix « Taurus Studio » pour la meilleure bande son. Ce dernier prix sera remis par un jury composé de musiciens professionnels.

« La compétition Internationale Labo » permettra à 15 courts métrages expérimentaux de surprendre son monde. Le Prix Labo, d’une valeur de CHF 1000.- offert par le Centre d’Art Contemporain Genève, sera attribué par un jury composé de Laurent Guiraud, Christian Lutz et François Schaer. Finalement, « la Compétition Internationale Docanim » verra 8 courts métrages documentaires batailler pour le Prix Animatou Docanim décerné par un jury de journalistes.

birdy-ouaf-ouaf

Birdy Ouaf Ouaf

C’est le 15 octobre dès 18h30 au BAC (Bâtiment d’Art Contemporain), en présence des différents jurys et cinéastes, qu’aura lieu la Cérémonie de remise de prix et de clôture du festival. Les gagnants repartiront avec un somptueux trophée MATOU, crée et dessiné par Claude Luyet et modelé par Gregory Beaussart.

Mais Animatou, c’est aussi diverses animations, des ateliers, une programme hors compétition, des soirées événements (la tournée Best Of Fantoche, la projection en avant-première de l’incontournable « Ma Vie de Courgettes », des masterclass. Je vous invite sans plus attendre à vous rendre sur : http://animatou.com/. C’est ici que vous découvrirez le programme au grand complet et toutes les informations pratiques (les différents lieux, horaires, prix, etc) du festival Animatou. Bon festival à tous !