Le Festival cinémas d’Afrique – Lausanne a clôturé sa 14e édition sur le thème REGARDS, dimanche 25 août avec la projection en première européene du film RESGATE, un thriller du Mozambicain Mickey Dario Fonseca. Du 22 au 25 août 2019, le Festival a connu un record d’affluence pour fêter la richesse et la diversité des cultures africaines au coeur de Lausanne avec des films, de la musique et une exposition de photographies.

Plus que jamais, le cinéma africain a le vent en poupe et le Festival s’en est fait l’écho. Le public a été enchanté de découvrir la diversité des films projetés réalisés par les talents émergents du continent dans les sections PANORAMA, LA NOUVELLE VAGUE DU CINÉMA RWANDAIS, FOCUS TCHAD et RÉALITÉ VIRTUELLE 360°, comme l’attestent les discussions animées à l’issue des projections en présence des cinéastes.

Le Festival cinémas d’Afrique – Lausanne a débuté en beauté avec la cérémonie d’ouverture au Théâtre de verdure suivie par l’avant-première suisse du film KETEKE en présence du réalisateur ghanéen Peter Sedufia. La projection en plein-air a affiché complet pour cette fable comique autour de la vie de couple et du train que l’on essaie d’attraper sans toujours y parvenir.

La RÉTROSPECTIVE présentée en collaboration avec la Cinémathèque suisse, a mis à l’honneur l’œuvre du cinéaste mauritanien MED HONDO disparu en mars dernier. Présentés par Osange Silou Kieffer, spécialiste des cinémas du Sud, ces films historiques ont attiré un public avisé et nombreux.

La photographe-reporter algérienne, tunisienne et française AGER OUESLATI a présenté une EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES intitulée HÉJIRA. Les beaux  portraits de femmes en exil ont capté les regards du public et les visites guidées avec la photographe ont été suivies avec grand intérêt.

Une TABLE RONDE consacrée à LA MUSIQUE ET LE CINÉMA a réuni WASIS DIOP (musicien, compositeur), JOËL KAREKEZI (réalisateur, Rwanda) et PETER SEDUFIA (Ghana). Elle a abordé l’impact et l’importance de la musique dans l’esthétique du cinéma africain actuel. Les intervenants ont dévoilé les rouages à l’oeuvre dans la mise en musique des images.

Le public a été nombreux à assister à la rencontre avec les invités animée par Alex Moussa Sawadogo, attaché artistique du Festival et Olivier Barelet, journaliste et critique de cinéma.

Du jeudi au samedi soir, le Festival a vibré au son de divers styles musicaux. Le groupe BCUC (Bantu Continua Uhuru Consciousness) a enflammé la scène avec un CONCERT mémorable et des DJs sont venus afro-électriser les lieux dans une atmosphère chaleureuse et rythmée !

Le Festival est heureux d’annoncer un record d’affluence, avec plus de 6000 festivaliers pour cette 14e édition.

La 15e édition du Festival cinémas d’Afrique – Lausanne se tiendra du  20 – 23 août 2020.

www.cine-afrique.ch

[Source : Communiqué de presse]