Une affiche colorée, attendrissante mais intrigante, lance les festivités de la 17e édition du FIFDH. Créée à partir d’une photographie signée Zuko Wonderfull Sikhafungana, photographe, vidéaste et metteur en scène de théâtre sud-africain. Le ton est donné !


L’affiche signée par Zuko Wonderfull Sikhafungana marque les esprits et interroge. « Nous sommes tombés amoureux de cette image saisissante, à la fois intime et collective. Tout comme cette 17ème édition du FIFDH, elle propose un regard singulier et intrépide, elle prend un parti clair à contre-courant d’une époque en colère et dépasse les identités de genre. Cette image évoque pour nous une folle liberté de ton, un profond désir, mais aussi un idéal à retrouver » déclare Isabelle Gattiker, Directrice du FIFDH.

Leï la Slimani, Présidente du Jury
Romancière franco-marocaine née en 1981, Leïla Slimani est lauréate du prix Goncourt en 2016 avec son deuxième roman Chanson douce (Gallimard), traduit en 44 langues, qui l’a hissée au rang d’ »auteur francophone le plus lue au monde ». Invitée à Genève en partenariat avec la Société de Lecture, elle présidera le Jury Documentaires de création. Elle participera à l’initiative de la Société de Lecture, à une rencontre avec le public du Festival, le mardi 12 mars à 12h00, à l’Espace Pitoëff – Grande Salle.

L’ouverture du Festival rend hommage à Nadia Murad, Prix Nobel de la Paix 2018
La 17ème édition s’ouvrira le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes. A cette occasion, le Festival met en lumière les femmes défenseuses des droits humains à travers le monde.

Le film d’ouverture, « On Her Shoulders », primé au Festival de Sundance, raconte le combat de Nadia Murad, Prix Nobel de la Paix 2018, qui a survécu aux violences et crimes perpétrés par Daech sur le peuple Yézidi. La cinéaste Alexandria Bombach signe avec brio l’un des premiers films qui dénonce frontalement le lourd tribut personnel payé par les femmes victimes et activistes des droits humains.

La cérémonie d’ouverture se tiendra en présence de la Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme Michelle Bachelet, de la Secrétaire d’État de la Confédération suisse Pascale Baeriswyl, du Maire de Genève Sami Kanaan, du Conseiller  d’État Thierry Apothéloz, du Représentant permanent de la Francophonie auprès des Nations Unies Henri Monceau et de défenseuses des droits humains engagées en Libye, au Brésil, en Irak et en Ukraine.

Programme complet sur www.fifdh.org
FIFDH 2019
Du 08 au 17 mars 2019
Genève