17ème Black Movie 2015 : Right now wrong then

Turbulent, décomplexé, à contre-courant : le festival Black Movie propose chaque année en janvier, durant 10 jours, les productions de talents émergents et de cinéastes confirmés d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine.


Regroupés en sections thématiques (société, politique, nouvelles cultures urbaines, genres), les films projetés témoignent de la vivacité d’une cinématographie internationale passée sous le radar des circuits de distribution traditionnels.

Le public y croise des réalisations minoritaires, parfois fragiles, parfois ambitieuses, souvent impertinentes, sous toutes les formes : fiction, documentaire, expérimental, animation, longs et courts métrages. La programmation audacieuse et pointue du festival favorise les voix authentiques, la liberté de ton, la qualité cinématographique.

17ème Black Movie 2015 : Mate me por favor

17ème Black Movie 2015 : Mate me por favor

Black Movie invite à ce titre autant de grands noms que de révélations du cinéma d’auteur, et suit depuis plusieurs années des réalisateurs reconnus: Hong Sang-soo, Brillante Mendoza, Im Sang-soo, Lisandro Alonso, Tsai Ming-Liang, Carlos Reygadas, Jia Zhang Ke… Les cinéphiles de demain ne sont pas en reste grâce aux propositions bigarrées du Petit Black Movie, sélection de films d’animation encadrés par une série d’ateliers d’initiation à l’image.

La sélection est constituée d’environ 50% de cinéma asiatique contemporain. Plus généralement, la ligne artistique permet de rendre visibles des productions d’Asie, d’Afrique et d’Amérique Latine, et d’origines parfois inattendues selon les cuvées (cinéma grec en 2012, portugais en 2013, roumain en 2016).

17ème Black Movie 2015 : Chronic

17ème Black Movie 2015 : Chronic

Black Movie, très attentif au confort de son public, garantit une grande disponibilité des auteurs, conférant à l’événement une dimension humaine et conviviale qui est systématiquement saluée par les réalisateurs venus présenter leurs films.

Quelques grands noms seront présents au travers de leur dernier film (et – qui sait ? – en chair et en os ?) : Apichatpong Weerasethakul, Tsai Ming-liang, Hong Sang-soo, Kiyoshi Kurosawa, Michel Franco, Sion Sono… Sont en tout cas confirmés à l’heure où nous mettons sous presse Robin Bartlett (grande actrice, présente pour la projection de « Chronic », Federico Borgia (réalisateur de « Clever »), Anucha Boonyawatana (réalisateur de « The Blue Hour »).

Mr. Sono Sion

Mr. Sono Sion

On retrouvera bien sûr les sections traditionnelles du festival : « À suivre » (réalisateurs fétiches), la sélection de films d’Afrique de l’Ouest et le « Prix de la Critique » (la compétition officielle). La Section Spéciale s’intéressera au cinéma roumain contemporain, en partenariat avec les Cinémas du Grütli. Les amateurs de Sion Sono (qui sont nombreux dans la rédaction de Daily Movies et cachent donc mal leur impatience) auront le droit à une rétrospective sélective du cinéaste. Il y aura même une complète nouveauté en la matière d’une collaboration inédite avec le Festival international du film de Rotterdam, articulée autour d’une projection simultanée.

Et bien sûr parce que le Black Movie aime les enfants (avec un peu de moutarde, c’est encore meilleur), Le Petit Black Movie programmera pour les plus jeunes une cinquantaine de films d’animation, et un long métrage de fiction en provenance d’Inde.

17ème Black Movie 2015

17ème Black Movie 2015
Genève
Du 22/01 au 31/01

www.blackmovie.ch