Événement cinématographique majeur en Suisse, la 52e édition des Journées de Soleure, qui aura lieu du 19 au 26 janvier 2017, vient de dévoiler son programme au grand complet (cliquez ici pour le découvrir dans les détails).

C’est le film «Die göttliche Ordnung» de Petra Volpe qui ouvrira officiellement les feux de la 52e édition, en présence de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Cette fiction sur l’introduction du droit de vote des femmes en Suisse.

Après une intense sélection, le festival a retenu au total 179 courts et longs métrages suisses, dont 23 premiers longs métrages et 37 premières de toutes les régions du pays. La relevé en Suisse semble déjà bien assurée !

Et comme tout bon festival consacré au cinéma qui se respecte, les 52e Journées de Soleure offriront aux festivaliers de nombreuses compétitions, dont celle qui constitue le cœur du festival soleurois, le « Panorama » avec la diffusion de productions suisses récentes de tous genres et de toutes les durées. C’est lors de ces projections que le « Prix de Soleure » et « Prix du Public » seront attribués. Supervisé par un jury interdisciplinaire, le « Prix de Soleure » verra la gagnant repartir avec un joli chèque de CHF 60’000.-. Celui-ci récompensera un film centré sur des questions de société et de coexistence entre le hommes ou les groupes humains. Quant au « Prix du Public », comme son titre l’indique, c’est le public qui célébrera, parmi dix films suisses nominés, son film préféré. Le gagnant touchera un montant de CHF 20’000.-.

Mais Les Journées de Soleure, c’est aussi une mise en avant des jeunes cinéastes suisses avec la compétition « Upcoming », une rencontre avec François Musy, sound designer, une relation complexe entre art et cinéma que vous pourrez découvrir dans la sélection « Focus ». Et si les cinéastes suisses seront à l’honneur, le « Meet the Festivals » offrira une sélection de films internationaux faites par les programmeurs des festivals internationaux. Quant à la section « Histoires du cinéma suisse », en collaboration avec la Cinémathèque suisse et l’association Memoriav, elle présentera des films du pays magistralement restaurés.

Et ce n’est pas tout ! Les festivaliers pourront encore s’enrichir avec diverses compétitions et manifestations comme le « Prix d’honneur », le « Prix Pathé », le « Concours du meilleur film d’animation », le « Prix du film de télévision suisse », la « Nuit des Nominations » et « L’éducation à l’image, maintenant ! ».

Et pour s’adapter aux besoins de son public, les 52es Journées de Soleure font un pas de plus en direction de la numérisation sur le plan de l’organisation. Le nouveau système de billetterie permettra au public d’acheter à l’avance des billets et des abonnements pour toutes les séances.

Bon festival à tous !