58es Journées de Soleure : Coup d’envoi

A lire aussi

Daily Movies
Daily Movieshttp://www.daily-movies.ch
Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

La 58e édition des Journées de Soleure démarre dans les locaux de la Reithalle avec la projection du documentaire «This Kind Of Hope» du réalisateur suisse-polonais Pawel Siczek. L’invité d’honneur est Alain Berset, président de la Confédération 2023.


Le film d’ouverture se penche sur l’histoire, mais aussi sur l’actualité du Bélarus. Dans les années 1990, Andrei Sannikov participe de manière déterminante au processus de désarmement nucléaire de son pays. Il poursuit ensuite une carrière diplomatique pendant quelques années, entre autres en Suisse. En 1995 et 1996, il occupe brièvement le poste de ministre adjoint des affaires étrangères du Bélarus. Puis, sous le président Loukachenko, il démissionne de la fonction publique en signe de protestation et commence son combat pour la démocratie. Une lutte qui lui vaudra un séjour en prison et le poussera à s’exiler en Pologne.

Un voyage à travers 30 ans d’histoire mondiale
En 2010, après de nombreuses années passées dans les rangs de l’opposition, Andrei Sannikov se présente aux élections présidentielles. Il est arrêté avec des centaines d’autres opposants et condam-né à cinq ans de prison, dont il purgera finalement 16 mois. La brutalité du régime coûte la vie à certains de ses compagnons de route, et lui-même est torturé. Depuis, Andrei Sannikov tente inlassablement, en qualité de diplomate apatride, d’intéresser les politicien.ne.s occidentaux.les à la lutte pour un Bélarus démocratique. Sannikov est marié avec la journaliste bélarusse Irina Khalip, avec laquelle il a un fils.

Le réalisateur Pawel Siczek, qui suit Sannikov depuis 2013, parvient à s’approcher de son protagoniste sans lui succomber. «Le film aborde son sujet à travers les expériences d’un homme et de sa famille. Ce faisant, il fait réfléchir aux 30 dernières années d’histoire européenne, depuis la Pérestroïka à l’époque contemporaine», dit Niccolò Castelli, le directeur artistique des Journées de Soleure. «La caméra est intime, elle reste proche du protagoniste qui se bat avec acharnement, mais sans hausser le ton. Le film montre l’odyssée d’un homme et de sa famille et nous laisse méditer sur l’époque conflictuelle dans laquelle nous vivons.» A noter également, l’extraordinaire matériel d’archives bélarusse, qui n’a pas toujours été facile à obtenir.

L’écran comme miroir de la société
Le réalisateur du film, Pawel Siczek, est né à Varsovie en 1977, quand le pays était encore sous le régime communiste. Son enfance se passe en Libye et en Suisse. Il se forme à la réalisation de films documentaires à la HFF (haute école de télévision et cinéma) de Munich. Il a réalisé plusieurs longs métrages documentaires à ce jour, dont «Bassiona Amorosa» (2008), «Fussgängerzone» (2010) ou «Die Hälfte der Stadt» (2015).

Avec son émouvant portrait «This Kind Of Hope», Siczak porte son attention sur le Bélarus. Il rend une image nuancée d’un pays dont l’histoire récente est émaillée de contestations toujours brutalement réprimées, et raconte, en passant, un pan de l’histoire européenne contemporaine.

Loin des feux de l’actualité
Le film est produit par Valentin Greutert (A Film Company, Zurich, en coproduction avec Departures Film, Leipzig). Valentin Greutert est également derrière le long métrage «Bruno Manser – die Stimme des Regenwalds», sélectionné aux Journées de Soleure en 2020, et «Mad Heidi», actuellement en salles. «Le financement d’un tel film n’est pas une tâche facile», explique-t-il. «Mais il est important de raconter ces histoires, et de s’intéresser pour une fois à un pays dont la lutte pour la démocratie se déroule bien souvent loin des regards ». Le monde a besoin de personnes qui s’investissent autant pour leurs idéaux.

Le Conseiller fédéral Alain Berset, invité spécial
L’invité d’honneur de la cérémonie d’ouverture des 58es Journées de Soleure est le Conseiller fédéral Alain Berset, qui deviendra président en 2023. La cérémonie d’ouverture aura lieu dans la Reithalle de Soleure. Le film sera montré en première mondiale.

www.solothurnerfilmtage.ch

- Publicité -

Nos soleils

Babylon

Le Clan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -