Japan Impact 2015 - (c)AGVision

Le plus grand festival consacré à la culture japonaise en Suisse revient après avoir attiré 6’500 visiteurs lors de sa précédente édition. Parfait équilibre entre culture traditionnelle, loisirs modernes et grands classiques des conventions sur le Japon, il serait dommage de ne pas aller y faire un tour. Réservez votre week-end !


Le Japan Impact est particulièrement intéressant dans la mesure où il s’attache à présenter avec le même soin la culture japonaise traditionnelle, et les aspects les plus modernes qui parleront plus à un public d’adolescents / jeunes adultes.

TRADITION
Les habituels ateliers de démonstration permettront aux visiteurs de s’initier à différents arts japonais traditionnels tels que l’ikebana (l’art floral), l’origami (le pliage du papier) ou le kirigami (son découpage), la cérémonie du thé, la fabrication de sceaux, le nail-art, la calligraphie ou encore des cours de dessin et de langue. Certaines salles seront même dédiées à des activités accessibles toute la journée où il sera possible d’apprendre à jouer au jeu de go ou au mah-jong, ou encore de se laisser porter par les contes narrés à l’Espace Kamishibaï (style narratif japonais où une histoire est racontée tout en faisant défiler des illustrations en papier), voire de s’initier à la méditation. Idéal pour une petite pause dans une journée bien remplie !

Les arts martiaux seront aussi au rendez-vous, grâce à des démonstrations de diverses disciplines (judo, karaté, aïkido…), réalisées par des clubs régionaux, qui donneront peut-être envie aux visiteurs de s’y mettre à leur tour !

Japan Impact 2015 - Hoang Pham

Japan Impact 2015 – Hoang Pham

Côté musique traditionnelle, le festival accueillera cette année encore le magnifique duo Soubugen, tout droit venu du Japon, mélange de shamisen (instrument à corde assez proche du luth), de danse et de chant ainsi qu’un groupe de Taiko, ces tambours aux mélodies d’origine guerrière qui s’apparentent aujourd’hui à une voie à part entière, proche des arts martiaux.

MODERNITÉ
Qui dit Japon, dit évidemment manga, anime et jeux vidéo ! Et qui dit convention dit cosplay !

Côté manga, le Manga Café sera disponible en continu pour se détendre en lisant un bon manga tout en dégustant la boisson de son choix. Pour les joueurs, des salles de jeux vidéo et jeux vidéo rétro seront présentes, ainsi qu’une salle de jeux de plateau et de jeux de rôle.

Côté films d’animation, des projections d’animes, le plus souvent encore inédits en Europe, auront lieu tout au long du festival, ponctuées par la projection du film « Zatôichi » de Takeshi Kitano (2003), ainsi que de la diffusion du court-métrage « KO », un travail de fin de diplôme tourné au Japon qui interroge sur ce qui arriverait si le taux de natalité au Japon atteignait zéro, et qui sera suivie d’une discussion avec la réalisatrice, Anne Elisabeth Martin.

Point d’orgue du week-end, le concours de cosplay, dans lequel des passionnés se déguisent « artisanalement » (on n’achète pas son costume tout fait !!!) comme leurs personnages préférés (de mangas, d’animes, de jeux vidéo…). Il y aura plusieurs catégories : solo, groupe (avec des chorégraphies de fous !), et même la sélection pour le candidat suisse qui participera à l’EuroCosplay !

Japan Impact 2015 - (c)Margaux Voumard

Japan Impact 2015 – (c)Margaux Voumard

La musique ne sera pas absente avec deux concerts du Neko Light Orchestra, groupe composé de passionnés de la culture geek au sens large, qui se réapproprie les musiques de jeux vidéo, de séries animées ou encore des films d’Hayao Miyazaki sous une forme orchestrale aux sonorités résolument rock.

Les organisateurs n’étant pas radins, ils proposent en outre une pléthore d’animations : l’élection de Miss Kawaii, le fameux karaoké, des quiz culturels sur les us et coutumes japonais, une expo sur la mode Lolita, un championnat grandeur nature de Pokémon, un match d’improvisation théâtrale et même des spectacles de contes vivants où les héros seront les spectateurs !

INVITÉS ET CONFÉRENCES
En plus des séances de dédicaces que les invités feront afin de rencontrer et échanger avec leur public, la plupart d’entre eux proposeront également des conférences liées à leur domaine et à leur parcours. Si Nyo.(illustrateur et graphiste, et youtubeur émérite), apportera son point de vue sur les univers graphiques des jeux vidéo, les équipes de la BD « Sentaï School » (Philippe Cardona et Florence Torta) et d’Olydri Studio (l’éditeur) donneront un éclairage sur la place de ces formats narratifs inhabituels en France et sur les difficultés éditoriales que cela peut amener, ainsi que sur leur parcours créatif. Enfin, le Neko Light Orchestra proposera sa vision musicale et artistique sur les façons de reprendre et retoucher ces musiques cultes des anime, films et jeux vidéo pendant que Cédric Baravaglio, compositeur suisse ayant déjà réalisé de nombreuses musiques pour des univers vidéoludiques, des films ou des séries, expliquera comment il compose pour ces mondes fantastiques ou fantaisistes sans lesquels la musique n’est rien.

Japan Impact 2015 - (c)Jean Laurens

Japan Impact 2015 – (c)Jean Laurens

Notons aussi la présence de deux autres youtubeurs, LinksTheSun (1’100’000 abonnés à son émission « Le Point Culture » quand même) et Pensée Léo, axé sur la culture japonaise et les jeux vidéo, ainsi que de la cosplayeuse française Kaki qui participera au jury du concours de Cosplay.

Une manifestation incroyablement riche donc, proposée en sus à un prix modique : les billets 1 jour coûtent 15.- et les billets 2 jours 24.- (respectivement 12.- et 20.- pour les étudiants/AVS/AI). Il serait dommage de s’en priver !

 

Japan Impact 2015

Japan Impact 2015

8ème Japan Impact
Lausanne
Du 20/02 au 21/02

www.japan-impact.ch