ALL THIS VICTORY – Dommages collatéraux

A lire aussi

Freya
Freya
Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Au Liban en 2006, un fils Marwan cherche son père dans le sud du pays, proche de la frontière où se livre le combat. Le patriarche n’a pas voulu quitter son village à temps. Marwan va profiter d’un cessé le feu de 24h pour faire l’aller-retour. La réalité qu’il va trouver sur place est loin de ce qu’il avait pu imaginer.

Un récit simple du point de vue de civils qui ne comprennent pas l’intérêt de ces affrontements qui dépassent les frontières. Ce film est presque un huit clos dans une maison plus que vétuste à la célébrité mesurée à sa résistance aux bombardements des années 1980-1990.

Entre la vision de la jeunesse qui tente de fuir la région qui semble perdue et l’obstination de la vieillesse qui ne veut pas abandonner l’histoire de sa vie plus d’un combat se livre tout au long des trois jours de survie bancale que vivent les protagonistes. Bien que ces heures filmées ne soient que pure fiction, il est certain que des habitants ont vécu des expériences similaires. L’ambiance du film est poussiéreuse, étouffante de chaleur et de peur et enfin terriblement soumise.

Comment pourrait-elle être différente ? Les guerres ne sont jamais belles et tranquilles et ce que vit la population est toujours dramatique et largement traumatisant. Le sujet profond n’est pourtant pas politique, mais bien personnel. Comme dans d’autres situations, le fait de se voir expulser de chez soi brutalement est une expérience toujours imprégnée de sentiment d’injustice et de révolte.

Le renoncement à un foyer, pour nous humains sédentaires, est aussi difficile que de perdre son identité. Nous avons tellement construit autour de ce symbole d’appartenance qu’est le lieu de résidence, que nous nous retrouvons à coup sûr, orphelin lorsque nous le quittons, surtout par obligation. Rien à voir avec un quelconque matérialisme, mais bien avec une partie de notre réalisation de vie. On peut débattre sur ce sujet ou alors continuer d’en exposer les nuances à travers de nombreux films et documentaires comme celui-ci.

Le Liban est une terre de contrastes traditionnels, générationnels et culturels. Sa population est d’autant plus concernée et tiraillée par les enjeux politiques internationaux comme par sa situation géographique. Pour finir, le dernier aspect de ce long métrage est bien entendu un témoignage dans le temps. Une réalité de guerre passée et à venir qui porte l’espoir de ne pas oublier les blessures afin de stopper cette folie fratricide qui divise l’humanité depuis sa naissance.

All this Victory
De Ahmad Ghossein
Avec Flavia Bechara/Issam Bou Kaled/Adel Chahine/Elie Choufani/Karam Ghossein/Sahar Minkara…
Trigon Film
Disponible en VOD sur www.filmingo.ch

- Publicité -

Il Giardino del Re

Krypto et les Super-Animaux

Men

Mi Iubita mon amour

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -