Christine, 40 ans, se réveille tous les matins avec le même problème. Qui est-elle ? Que fait-elle ici ? Et qui est cet homme dans son lit ? Suite à un accident survenu quatorze ans plus tôt, chaque nuit la plonge dans une amnésie totale.

C’est grâce à une caméra que lui a donné son médecin, le Dr. Nash, qu’elle pourra avancer dans son enquête et connaître les causes et les circonstances de cet accident. Son mari est il digne de confiance ? Est-elle manipulée par son docteur ? Le réalisateur britannique Rowan Joffe tente de répondre à toutes ces questions dans cette adaptation du roman éponyme de S.J Watson. Après « Les Voies du Destin », Nicole Kidman retrouve Colin Firth pour un thriller qui a du mal à s’installer puis à captiver. Malgré un casting de luxe et une idée de départ intéressante, le réalisateur n’amène pas la tension et le suspens attendus. Le film a tellement de mal à démarrer qu’on se désintéresse vite de l’intrigue et la musique ennuyeuse n’aide pas à dynamiser la fade mise en scène. Cependant, même si Colin Firth est légèrement en dessous de son habitude, Mark Strong est très juste et Kidman saisissante. Elle transmet avec brio l’effroi d’une femme en quête d’identité ne sachant pas réellement à qui se fier.

Peut-être manque-t-il à ce thriller plus de personnages et de rebondissements pour créer une réelle intrigue ? Ou simplement une mise en scène plus stressante et pesante que ce simple recours aux « jump scare ». Seule la scène de résolution finale fait froid dans le dos avec un twist, certes un peu prévisible, mais très efficace, où les acteurs se lâchent enfin. Malgré ce court moment cramponné aux accoudoirs, le film laisse une sensation de pétard mouillé.

Avant d’aller dormir (Before I Go to Sleep)
De Rowan Joffe
Avec Nicole Kidman, Colin Firth, Mark Strong
Frenetic Films
Sortie le 01/10

A propos de l'auteur

Articles similaires