Soundtracks - Birdman

Atypique, « Birdman » l’est jusque dans sa musique : si l’on excepte les morceaux classiques empruntés à Rachmaninov, Ravel et Tchaïkovsky, la B.O. du film d’Iñarritu est presque intégralement composée de sons de batterie. Musicien de jazz, le mexicain Antonio Sanchez livre ici sa première partition pour le cinéma. Tantôt calmes et minimalistes, tantôt denses et enragés, ses seize pistes participent grandement au rythme du récit et renforcent le travail d’immersion effectué par la mise en scène en plans-séquences. Les tempos rapides accompagnant les errances de Riggan Thomson dans le théâtre et soulignent ainsi la pression croissante dans son esprit à l’approche de la première de sa pièce, tandis que son chaos mental est illustré par des mouvements plus désordonnés et agressifs. Iñarritu va même jusqu’à transformer la musique en son intra-diégétique en faisant apparaître à plusieurs reprises dans le cadre un batteur jouant le rythme entendu. Loin d’être répétitive, la composition de Sanchez ajoute donc clairement à l’expérience étrange procurée par les images de « Birdman ».

Birdman
Antonio Sanchez
Milan Records