Faisant parti des long-métrages paraissant complexes avec l’utilisation de la langue française, il aurait pu rebuter son public. Pourtant, Yvan Attal a parfaitement su manier les mouvements des caméras, les dialogues et les échanges entre les deux protagonistes principaux. « Le Brio » est brillant.


Paris, à l’université d’Assas. La jeune Neïla Salah est en première année et franchit les portes de cette école fière et rêvant de devenir avocate. Mais elle est aussi stressée, car dès son premier jour, elle se fait remarquer par Pierre Mazard qui est un professeur connu pour ses attaques et dérapages verbaux. Pour se racheter une conduite, ce dernier accepte de préparer Neïla au prestigieux concours d’éloquence. À la fois cynique et exigeant, Pierre pourrait devenir le mentor dont elle a besoin… Encore faut-il qu’ils parviennent tous les deux à dépasser leurs préjugés.

C’est à la fin des années 90 que l’acteur Yvan Attal débuta dans la réalisation d’abord avec un court-métrage. Une vocation qui lui permit d’offrir 7 long-métrages de qualité. Sa carrière, comme cinéaste et comédien, n’est plus à prouver. Il peut tant s’investir dans les œuvres cinématographiques internationales (« Munich ») que dans celles plus intimistes à l’exemple du « Bal des actrices ».

Lorsque le metteur en scène a reçu le scénario de Victor Saint Macary, soit le « Brio », l’histoire le présentait sous forme de comédie. Mais Yvan Attal en a senti le potentiel et a décidé de le transformer en une trame plus intense. Évitent ainsi les éventuels clichés d’une banlieusarde arrivant dans une prestigieuse école, il imbriqua avec subtilité des sujets plutôt politiques, humains et dérangeants. Tels le racisme, l’humour noir ou le manque de connaissances envers la langue française.

Pour ce faire, Yvan Attal a choisi la jeune et brillante Camélia Jordana. Remarquée dans la réalisation de « Nous trois ou rien » en 2014, l’actrice prouve un talent certain dans son interprétation de jeune femme déterminée et ambitieuse. Daniel Auteuil (« Au nom de ma fille ») est tout autant bon avec son cynisme et ses réparties.

« Le Brio » est indéniablement un film intelligent. Grâce aux concours d’éloquence, existant réellement, mais aussi aux décors authentiques et magnifiques de l’université d’Assas. Certaines séquences sont impressionnantes, tout comme l’utilisation des mots durant le long-métrage. Pas une seconde le public ne se perd, car ces derniers sont exprimés de manière judicieuse. Les spectateurs apprécieront les valeurs et saveurs du « Brio » qui inculque aussi des messages forts. La persévérance, saisir ses opportunités et rester fidèle à soi-même sont les plus explicites.

Le Brio
FR   –   2017   –   Comedy
Réalisateur: Yvan Attal
Acteur: Daniel Auteuil, Camélia Jordana, Florie Sorel
Pathé Films
22.11.2017 au cinéma

Le Brio : Garni de dialogues bien vivaces
4.5Note Finale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.