Alors que dans « Captain America : le soldat d’hiver », Henry Jackman use et abuse de sons électroniques pour marquer le passage du héros dans les temps modernes, dans ce nouvel opus, il décide de revenir à des mélodies plus symphoniques et orchestrales, tout en conservant le même ton sombre.


Lorsque l’image et la musique sont mises ensemble, on constate que la B.O réussit à créer une atmosphère vivifiante, tendue et bien en adéquation avec le contexte. La piste la plus marquante est sans conteste « Civil War », où les cuivres se mêlent aux percussions et jouent avec puissance le leitmotiv du film aux sonorités héroïques. « Siberian Overture » et « Cap’s Promise » sont également mémorables et heureusement, puisqu’elles marquent le début et la fin du long-métrage. L’utilisation d’instruments à vent africains et de trombones pour représenter Black Panther est aussi appréciée et rend le personnage plus intrigant. Malheureusement quand la musique est isolée, elle parait dans l’ensemble assez homogène et indissociable de celle d’autres films d’action.

bo_captain america civil war OK(BD)Captain America : Civil War
Henry Jackman
Hollywood Records

Captain America : Civil War de Henry Jackman
3.0Note Finale