13 C
Munich
dimanche, juin 16, 2024
- Publicité -

CAROL De Carter Burwell

Fidèle collaborateur des frères Coen, Carter Burwell a surpris ces dernières années en composant la bande-originale de trois des épisodes de la saga « Twilight ». D’excellents scores au demeurant, débordant de ce romantisme à fleur de peau dont le compositeur a le secret. Il reste ici dans la même veine romantique, magnifiant cette histoire d’amour impossible entre deux femmes. Il se risque par contre beaucoup en usant du même genre d’instrumentation que Philip Glass, souffrant irrémédiablement de la comparaison avec ce dernier. Son travail n’en a jamais la puissance, mais reste ici suffisamment agréable, ne serait-ce que pour le magnifique « Opening ». Plusieurs titres passent malheureusement inaperçus (« Taxi », « To Carol’s »), se diluant dans une partition certes délicate mais manquant assurément d’originalité. On retiendra malgré tout encore les sublimes « Christmas Trees » et « The End », morceaux aux accents de Philip Glass qui trouvent grâce à nos yeux tant la mélodie reste en tête longtemps après l’écoute de l’album.

CarolCAROL
De Carter Burwell
Varèse Sarabande

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -