« The child soldier’s new job » : enfant soldat…soldat à vie malgré lui!

A lire aussi

Au travers de « The child soldier’s new job », le réalisateur Mads Ellesøe, nous révèle comment des compagnies militaires privées jouent un rôle de plus en plus important dans les conflits à travers le monde, en fournissant non seulement du matériel mais aussi des soldats, déjà formés et à un prix dérisoire.



Parmi les compagnies concernées, Aegis, qui a longtemps été basée en Suisse et qui recrute des anciens enfants soldats parmi les pays les plus pauvres au monde dont notamment Sierra Leone et l’Ouganda. Ces jeunes adultes à peine remis d’une enfance sous les balles, sont envoyés pour se battre pour le compte des Etats-Unis, en Irak et en Afghanistan, tout ceci en dépit de toutes les normes internationales. La guerre a un prix mais c’est aussi une source inépuisable de profit et avec ces enfants soldats, le « matériel » humain est très bon marché. Une face cachée de ces conflits qui est ici racontée au travers du témoignage des principaux concernés, criants de vérité, levant le voile sur une pratique largement répandue mais toujours bien cachée.

L’expression « l’argent est le nerf de la guerre » serait par conséquent très approprié pour le cas présent car il est à la base de ce commerce au travers duquel l’être humain est monnayé au plus bas prix pour risquer sa vie à servir des intérêts tiers, ceci sans la moindre reconnaissance. Ce documentaire fait froid dans le dos car même si nous nous doutons tous du nombre important de zones grises subsistant dans ces conflits, le fait d’en voir des témoignages bruts nous ramène à une réalité dont la violence et le peu de considération qu’est donné à l’humain est sidérante.


Des hommes dont l’enfance n’a été qu’armes et violence, utilisés comme des outils pratiques et bon marché tant qu’ils se souviennent comment faire usage de ces instruments de mort…jusqu’à ce soit leur tour d’être emportés et ce dans l’indifférence la plus totale.  Mais tant que la « main d’œuvre » continuera d’exister et que l’argent régnera en maitre, comment endiguer de telles abominations ? Une question difficile, un documentaire choquant…parce qu’il raconte la vérité brute sans zones grises !

Réalisteur: Mads Ellesoe
Durée: 1h08m
Danemark/Suède/Finlande/Pays-Bas/Israël/Suisse/Estonie
Projection dans le cadre du 15ème festival du film et forum international sur les droits humains, Genève 2017

- Publicité -

Rien que le Soleil

Azor

Adieu Monsieur Haffmann

Placés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Abonnement -
Abonne toi à Daily Movies
- Publicité -