Emilie Tesson-Hansen est une jeune et brillante responsable des Ressources Humaines, une « killeuse ». Suite à un drame dans son entreprise, une enquête est ouverte. Elle se retrouve en première ligne. Elle doit faire face à la pression de l’inspectrice du travail, mais aussi à sa hiérarchie qui menace de se retourner contre elle. Emilie est bien décidée à sauver sa peau. Jusqu’où restera-t-elle corporate ?

Ce drame construit comme un thriller dénonce le harcèlement moral, l’optimisation économique, l’impitoyable monde de l’entreprise et en particulier la gestion des RH qui n’ont parfois d’humaines que le nom. Quand une société pousse ses salariés à craquer et à démissionner pour ne pas avoir à les replacer ou les indemniser qui est responsable ? Est-ce à la direction d’en porter la seule responsabilité ou le RRH en charge de ces départs est –il aussi impliqué que ses supérieurs ? Telle est la question posée par ce premier long-métrage porté par une belle brochette d’acteurs. Mention spéciale pour Céline Sallette, parfaite dans le rôle de la RRH killeuse et qui révèle toute l’étendue de son talent. Manipulations, mensonges et trahisons sont au rendez-vous de ce film d’une âpre violence palpitant de bout en bout.

  • Corporate
  • Un film de Nicolas Silhol
  • Avec  Céline Sallette, Lambert Wilson, Stéphane De Groodt
  • Distributeur :  Agora films
Corporate : un thriller qui dénonce le harcèlement moral
4.5Note Finale