La réalisatrice est une créatrice de costumes qui rêvait de monter un cabaret. Plutôt que d’attendre qu’une opportunité se présente dans ce domaine, elle a choisi d’écrire elle-même un scénario qui lui permettrait d’assouvir son fantasme.


C’est donc ainsi qu’est née cette chronique tantôt légère, tantôt grave. Ainsi aussi qu’est apparu ce personnage de femme guérie d’un cancer du sein qui doit réapprendre à vivre. Une reconstruction qui passe par l’acceptation de soi et l’ouverture aux autres. Enfin surtout à UN autre, un arrogant et énigmatique séducteur qui lui fait la cour avec insistance et qu’elle a autant de peine à repousser qu’à laisser entrer dans son jardin secret. L’histoire du cabaret vient quand l’héroïne accepte de participer à un stage de découverte de la féminité qui se terminera par un spectacle de dévoilement de soi… Il est évident que ce dernier élément est un point essentiel du scénario ; que l’auteure a commencé par là pour développer des situations et des personnages inspirés de sa propre expérience. C’est ainsi qu’elle peut aborder les thèmes qui lui sont chers : la féminité, l’acceptation de soi et l’influence du regard des autres. Un vaste programme que la cinéaste remplit plutôt bien malgré quelques scènes inutiles au ton mal défini, ni comiques, ni émouvantes et qui font tâche parmi d’autres séquences aux inflexions plus affirmées.

Côté mise en images, le premier métier de l’apprentie réalisatrice se ressent clairement. L’attention portée aux décors, accessoires et bien sûr aux costumes saute aux yeux et donne une indéniable personnalité à l’œuvre. Défendu par des acteurs bien choisis et à l’aise dans leurs personnages, ce premier film est une belle et modeste réussite.

De Plus Belle
Un film de Anna Gaëlle Daval
Avec Florence Foresti, Matthieu Kassovitz, Nicole Garcia
Frénétic Films
Au cinéma dès le 08.03.2017

"De Plus Belle" : un beau premier film et d'une modeste réussite.
3.0Note Finale