Die Wiesenberger

Die Wiesenberger

Voilà enfin le film que tous les amis du Jodle attendaient… enfin peut-être pas avec la même impatience des deux côtés du « Röstigraben » mais tout de même !

Après son prix du public au dernier festival de Soleure et son succès outre-sarine, il devrait titiller quelques irréductibles Romands. De toute manière, il serait bien triste de passer à côté de cette belle curiosité par simple manque d’intérêt pour ce petit pan du patrimoine suisse. D’ailleurs le film n’est pas le portrait prévisible de vieux montagnards qui poussent la chansonnette dans les églises le dimanche mais plutôt celui d’un groupe de camarades de tous âges, animés par une passion commune que le succès viendra attiser ou étouffer. Les documentaristes nous dévoilent patiemment, au rythme des saisons, la vie paisible des montagnes sans pour autant tomber dans les clichés de la pureté de la nature, la noblesse du dur labeur ou le caractère sacré de la musique. Ce qui intéresse ici c’est l’aventure extraordinaire de personnages ordinaires, de leur quotidien, de leurs conflits, leurs doutes et des moments magiques dont ils vont être les acteurs et les témoins. Des images magnifiques sans être esthétisantes, un sens du montage aiguë, une qualité de son irréprochable et une acuité du regard cinématographique indéniable finissent de faire de ce documentaire une nouvelle preuve de la bonne santé du cinéma du réel en Suisse.

Die Wiesenberger
De Bernard Weber et Martin Schilt
Avec le Jodlerklub Wiesenberg
Xenix Films
Sortie le 22/08

www.diewiesenberger.ch

A propos de l'auteur

Articles similaires