7.8 C
Suisse
26 octobre 2020

S'abonner au magazine

En décembre 2015 aux Cinémas du Grütli.

-

alain tanner
Alain Tanner

Ami(e)s cinéphiles, la programmation du mois de décembre aux cinémas du Grütli à Genève est une fois encore alléchante !


Rétrospective Alain Tanner.

Certainement l’un des cinéastes suisses les plus connus au monde, le genevois Alain Tanner sera à l’honneur du 2 au 15 décembre avec un retour sur la prestigieuse carrière du réalisateur. Célébré partout dans le monde et même chez nous à Lausanne, il était temps pour les cinémas du Grütli de lui rendre hommage. C’est avec le soutien et les conseils d’Alain Tanner que se tiendra cette rétrospective qui vous donnera l’occasion de voir ou revoir des films aussi forts que « Charles mort ou vif », « Messidor », « Requiem » ou encore « Fourbi » pour n’en citer que quelques uns. Rendez-vous sur le site des cinémas Grütli pour connaître la programmation complète et les horaires de diffusion.

Ixcanul, Suburra et Allende Mi Abuelo Allende en Première aux cinémas du Grütli.

Ce n’est pas souvent qu’il est possible de se frotter au cinéma guatémaltèque, c’est donc une belle occasion de le découvrir avec le film de Jayro Bustamante, « Ixcanul », diffusé en Première du 2 au 16 décembre 2015. L’histoire conte la vie de la jeune Maria, promise à Ignacio, le contremaître d’une plantation de café. Ce mariage assurera à la famille de Maria, un logement et un travail pour le père. Mais Maria, à peine sortie de l’adolescence, n’a qu’un rêve : celui d’aller voir au-delà du volcan. « Icanul » est un long-métrage profondément enraciné dans les traditions mayas. A découvrir !

ixcanul_01
Ixcanul

Le réalisateur romain, Stefano Sollima (A.C.A.B.: All Cops Are Bastards) sera à l’honneur le mardi 8 décembre à 20h45 avec la projection en Première de son dernier film, « Suburra », le nom donné au quartier malfamé de Rome. Un ambitieux projet immobilier implique l’Etat, le Vatican et la Mafia. Mais en sept jours, la mécanique va s’enrayer. Une séance à ne louper sous aucun prétexte.

suburra_02
Suburra

 

Récompensé par le premier Prix documentaire « L’Oeil d’Or » au dernier Festival de Cannes, le documentaire « Allende Mi Abuelo Allende », de la réalisatrice Marcia Tambutti Allende, sera diffusé à partir du 9 décembre à 19h30 en Première et en présence de la réalisatrice. L’occasion de découvrir un documentaire fort sur le coup d’Etat qui a renversé, 35 ans auparavant, son grand-père, Salvador Allende.

Le cinéma roumain à Genève : rencontre avec Hoartiu Malaele

Ce jeudi 3 décembre à 19h00, les cinémas du Grütli s’intéresseront au cinéma roumain avec la projection de « Au diable Staline, vive les mariés! » en présence du réalisateur Horatiu Malaele. Cette projection sera une entrée en matière idéale pour découvrir le cinéma roumain, avant la Selection Spéciale Roumain qui sera présentée dans le cadre du Festival Black Movie du 22 au 31 janvier 2016.

Mais encore, en vrac…

Finalement, avec un programme tellement riche en décembre, nous avons sélectionné pour vous les événements à ne pas manquer.

Les cinéphiles auront encore, par exemple, l’occasion, du 4 au 6 décembre, de faire la découverte du cinéaste américano-brésilien, Jonathan Nossiter, qui a forgé sa réputation dans les années 90 avec les films « Sunday » et «  Mondovino ». Les cinémas du Grütli reviendront sur ces films et montreront également « Rio Sex Comedy » et « Résistance naturelle »

Jonathan Nossiter

Et bonne nouvelle, puisque les enfants ne sont pas oubliés et auront la chance de découvrir, le dimanche 6 à 15h30 et le mercredi 9 à 15h00, le long-métrage animé, « De la Neige pour Noël » du norvégien, Rasmus A. Sivertsen. Le film s’attardera sur Solan et Ludvig qui attendent désespérément l’arrivée de l’hiver…

S’il est un événement qu’il ne faudra louper sous aucun prétexte, c’est bien l’hommage rendu au génial Orson Welles pour célébrer son centenaire. Du 16 décembre 2015 au 5 janvier 2016, vous aurez l’occasion de redécouvrir certaines des grandes œuvres du cinéaste maudit comme « Othello », « La Dame de Shanghai », « Macbeth » ou encore le cultissime « Troisième Homme » où Orson Welles n’est qu’acteur.

Orson Welles

Nous vous invitions vivement à vous rendez sur le site des cinémas du Grütli pour y découvrir le programme complet de ce mois de décembre, que nous avons ici survolé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

Seize printemps

Le film fait partie de la Sélection Officielle de Cannes 2020. Suzanne a seize ans. Elle s’ennuie avec les...

Retour à Visegrad

En avril 1992, la guerre éclate à Višegrad (Est de la Bosnie-Herzégovine), séparant élèves serbes et bosniaques. Vingts-cinq ans après, l’ex-directeur de...

Médecin de nuit

Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020 Mikaël est médecin de nuit. Il soigne des patients...

Je voulais me cacher

Expulsé par l'institution suisse qui s'occupait de lui à la fin de la Première Guerre mondiale, Antonio se retrouve en Italie contre...

Portrait d’une jeune fille en feu

Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de...

SUIVEZ-NOUS

4,150FansLike
10,000FollowersFollow
750FollowersFollow
645SubscribersSubscribe