9.6 C
Suisse
24 octobre 2020

S'abonner au magazine

Une adaptation cinématographique dispensable

-

Entourage De Doug Ellin

Pari risqué que de transférer sur grand écran une série efficace qui avait fait le tour de son sujet sur ses huit saisons.


Quatre ans après le dernier épisode d’ « Entourage », le créateur de la série Doug Ellin revient avec un film qui met un point final aux huit saisons mettant en scène les aventures de Vincent Chase (Adrian Grenier) et de son fidèle groupe d’amis (Jerry Ferrara, Kevin Dillon, Kevin Connolly). Le long-métrage est destiné plus spécifiquement aux fans ayant accompagné la série comique homonyme sur HBO. Effectivement, « Entourage » ne perd pas de temps à présenter les personnages et part du principe que les spectateurs disposent d’un bagage culturel suffisant pour les connaître. Le film est également truffé de références et de blagues que seuls les fans sont en mesure de comprendre, ce qui peut évidemment troubler les individus peu ou pas familiarisés avec cette comédie.

Entourage De Doug Ellin
Entourage De Doug Ellin

Pour ne mettre personne de côté, voilà la série en quelques mots : l’histoire est inspirée du parcours de Mark Wahlberg (le producteur de la série) et relate la vie de rêve de l’acteur montant Vince Chase qui, bien qu’il ait atteint le succès et ait quitté les pauvres quartiers du Queens, reste inséparable de son « entourage » qui l’a suivi à Hollywood. Ses amis lui servent de support émotionnel, mais aussi d’aides dans différentes tâches du quotidien. Parmi eux l’on trouve son demi-frère pathétique Johnny Drama (Kevin Dillon), un beauf dont l’ambition est de revivre la gloire passée de son unique rôle dans une série télévisée et qui essaie désespérément de figurer dans l’un des films où joue Vinnie, mais jusqu’à ce que cela se concrétise, il est au service de son frère en tant que garde du corps, cuisinier et coach personnel. Ensuite, Eric (Kevin Connolly) ou « E » est le meilleur ami de Vince et le cerveau du groupe. Toutefois, malgré sa sagesse apparente, il réussit toujours à se mettre dans des situations cocasses avec les femmes qui l’intéressent. De par sa brève expérience professionnelle de gérant de pizzeria, il assume le rôle de manager de l’acteur et fait de son mieux pour l’orienter dans ses choix professionnels et personnels. Turtle (Jerry Ferrara) vient compléter le quatuor avec ses rondeurs et son manque de maturité et joue l’homme à tout faire, tantôt chargé de conduire l’acteur à de grands événements ou de fournir des substances illicites au gang pour alimenter leurs soirées. En parallèle du groupe, il faut également mentionner l’agent artistique de Vincent Chase, l’irremplaçable Ari Gold (Jeremy Piven), qui au fil des saisons a su se distinguer et est devenu le personnage fétiche des spectateurs grâce à son caractère bien trempé, son côté psychotique et ses répliques cultes. D’ailleurs, l’acteur a reçu un Golden Globe et 3 Emmys pour son rôle. En bref, cette série télévisée pourrait être perçue comme la version masculine de « Sex and the City », retraçant les aventures d’un groupe de copains fréquentant les coulisses d’Hollywood, ainsi que le milieu des célébrités et prônant une vie sans soucis remplie de fêtes glamours, de tapis rouges, de drogues et de femmes en bikini, bien évidemment.

Entourage De Doug Ellin
Entourage De Doug Ellin

Le film « Entourage », lui, reprend 6 mois après le series finale. Vince a eu un mariage éclair et vient de se séparer, « E » va avoir un enfant avec son ex-copine, Turtle a perdu ses kilos en trop et est devenu millionnaire grâce à la tequila Avión, Drama est parvenu à acquérir une certaine notoriété après avoir obtenu plusieurs rôles dans quelques séries télévisées et finalement Ari Gold, qui avait pris sa retraite anticipée, reprend un poste d’exécutif dans un fameux studio. L’histoire démarre avec Vince contactant Ari. Le bel acteur souhaite réaliser son propre film de science-fiction avec la collaboration de sa bande d’amis. Les complications surviennent lorsque, plusieurs mois après le début du tournage, ils réalisent qu’ils ont dépassé le budget prévu initialement et se trouvent forcés de demander plus d’argent à un investisseur texan (Haley Joel Osment), qui est prêt à accepter de donner la somme nécessaire, mais à certaines conditions seulement…

Entourage De Doug Ellin
Entourage De Doug Ellin

Concrètement, le film ne se limite qu’à reprendre une structure narrative similaire à celle de la série homonyme, mais cette fois-ci avec moins d’ambition : l’égo de Vince continue à avoir un impact sur ses propres projets, Turtle essaie de conquérir une femme, E doit gérer la grossesse de son ex, Ari doit assister à des séances de thérapie de couple pour tenter de contenir son excès de colère et son stress. « Entourage » laisse une impression amère que les personnages n’évoluent pas et sont éternellement coincés à agir conformément à leurs stéréotypes. Si la comédie-dramatique sur HBO se voulait comme une satire du fonctionnement et de l’idéologie hollywoodienne, le film « Entourage » est devenu exactement ce qu’elle critiquait. Les obstacles présentés ne sont là que pour freiner brièvement les événements qui sont déterminés à arriver et renforcent le sentiment que rien ne se passe réellement durant tout le film. Ensuite, la réunion des personnages semble forcée et peu naturelle, peut-être à cause du format utilisé pour conserver un air télévisuel à cette série transposée sur grand écran. Les scènes s’éternisent, les caméos s’enchaînent désespérément avec l’apparition de guest stars (nombreux dans la série) telles que Liam Neeson ou Jessica Alba, qui jouaient leur propre rôle dans la série, mais ici manquent d’intérêt et ne parviennent pas à surprendre le public. Le seul vrai atout du film est qu’il donne l’occasion aux fans inconditionnels d’apprécier encore une fois le talent de Piven en tant qu’Ari Gold, tout en leur faisant regretter que le réalisateur n’ait pas plutôt choisi de faire un spin-off centré sur ce personnage charismatique.

En résumé, le film « Entourage » est la preuve que ce qui marche sur le petit écran, ne marche pas forcément dans les salles obscures. S’il peut servir de petit bonus pour les personnes qui ont suivi la série depuis le début, les spectateurs non familiarisés n’y verront que l’objetisation de la femme et l’ascension de personnages insipides et misogynes, qui amèneront les individus à remettre en question la nature humaine, ainsi que la justice dans le monde.

Entourage
De Doug Ellin
Avec Adrian Grenier, Kevin Connolly, Jeremy Piven
Warner Bros.
Sortie le 24.06.15

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

BON à SAVOIR

Seize printemps

Le film fait partie de la Sélection Officielle de Cannes 2020. Suzanne a seize ans. Elle s’ennuie avec les...

Retour à Visegrad

En avril 1992, la guerre éclate à Višegrad (Est de la Bosnie-Herzégovine), séparant élèves serbes et bosniaques. Vingts-cinq ans après, l’ex-directeur de...

Médecin de nuit

Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020 Mikaël est médecin de nuit. Il soigne des patients...

Je voulais me cacher

Expulsé par l'institution suisse qui s'occupait de lui à la fin de la Première Guerre mondiale, Antonio se retrouve en Italie contre...

Portrait d’une jeune fille en feu

Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de...

SUIVEZ-NOUS

4,150FansLike
10,000FollowersFollow
748FollowersFollow
645SubscribersSubscribe