Situé au cœur du département Franche-Comté en France, entre Montbéliard et Porrentruy, la commune d’Audincourt est à présent fière d’accueillir chaque année depuis 2009, un festival créé par Loïc Bugnon : le « Festival Bloody Week-End ».


Après cette formidable introduction géographique, mon article se penche davantage quant à l’évènement s’étant tenu à Audincourt, vers Montbéliard. En fait, du 31 mai au 2 juin dernier le « Festival Bloody Week-End » a fêté ses 10 bougies en invitant notamment une actrice digne de cette célébration : Heather Langerkamp. Soit l’inoubliable « Nancy » dans « Freddy – Chapitre 1 : Les Griffes de la Nuit ».

Présent-e-s dès l’ouverture à 14h le vendredi 31 mai, les entrées presses aux poignets dans le but d’avoir les accès nécessaires à notre virée, nous avons pénétré dans l’enceinte du festival en toute joie et prêt-e-s à satisfaire notre curiosité.

Ainsi quelques mètres après l’entrée, nous découvrîmes les 2 zones des exposants (une bonne centaine en tout), les endroits où se restaurer, le stand merchandising du « Bloody Week-End » (au passage, leurs bières sont fameuses… et avec modération évidemment), le camion de projection de films et bien plus encore.
Pour profiter donc de cet endroit, les festivaliers-ières d’Audincourt et des régions avoisinantes, prennent le temps de découvrir la riche programmation de la manifestation, les différents produits des stands et bien évidemment, des long-métrages choisis avec soin par les organisateurs du week-end sanglant.

En plus de (re) voir des classiques 7ème Art comme la version originale de l’efficace « I Spit on Your Grave », les festivaliers-ières ont la possibilité d’accoster en toute tranquillité, les invitées telles qu’Heather Langerkamp ou Caroline Munro (« Maniac » 1980). Entre les séances de dédicaces avec elles, les conférences en lien avec le cinéma ou encore les concours cosplays, impossible de s’ennuyer durant ce week-end original, très sympathique et « diabolique ».

Même la Romandie était présente au « Bloody Week-End » ! © Photo Vincent Brügger

Finalement, et en compagnie notre partenaire de « Baka News Network » à nos côtés, nous avons beaucoup apprécié cet endroit car son atmosphère détendue et intimiste laisse aux gens le temps de flâner et de faire des rencontres imprévues autour d’un verre ou face à la vitrine d’un stand.

A l’occasion donc de notre toute première incursion sur place, nous recommandons très volontiers cette manifestation. Idéale pour une sortie en famille (attention cependant à l’âge des enfants, car selon les stands, ils peuvent être un peu effrayés) et entre ami-e-s.