Ma vie de Courgette

Des jeunes de toutes nationalités déambulent dans le centre de la ville d’Annecy. Ils parlent avec enthousiasme du dernier film ou du court métrage d’animation qu’ils viennent de visionner, l’histoire, la technique, l’image…tout y passe.


En effet la 40ème édition du Festival international du film d’animation d’Annecy attire les amateurs, spécialistes, réalisateurs, acheteurs du monde entier… et beaucoup de jeunes. Qui dit jeune dit ambiance décontractée et joviale durant les projections. Avant les projections, des avions en papier survolent le public, le but étant de les faire voler le plus proche de la scène. Chaque avion qui touche au but est applaudi chaleureusement. Bref, l’ambiance est bon enfant.

Le programme du festival est si dense qu’il est difficile de faire des choix entre longs-métrages, conférences, courts-métrages, dédicaces… Déjà compliqué si on reste durant les 6 jours, le choix devient kafkaïen si c’est pour une unique journée.

Il était 3 fois de Julie Rembauville

Il était 3 fois de Julie Rembauville

Deux courts métrages en compétition ont retenu mon attention. Tout d’abord un film d’animation français « Il était 3 fois » de Julie Rembauville et Nicolas Bianco-Levrin. Un sujet qui parlera autant aux enfants qu’aux adultes, où des enfants débattent sur l’origine du monde, illustré par des dessins minimalistes. Le second vient du Canada et de la France : « Une tête disparaît » de Franck Dion est poétique avec de très beaux dessins. L’histoire conte le voyage d’une femme âgée n’ayant plus toute sa tête.

Après cette mise en bouche de films d’animation, j’ai tenté en vain d’aller écouter la leçon de cinéma de l’immense Guillermo Del Toro. Peine perdue, car une foule était depuis belle lurette en train de faire la queue pour espérer entendre le réalisateur et la présentation de son dernier projet, une série animée intitulée « Trollhunters » (aucune parenté avec le sympathique film norvégien).

Guillermo Del Toro - Troll Hunters

Guillermo Del Toro – Troll Hunters

Qu’à cela ne tienne, comme écrit plus haut, il y a tant à voir que vous partez d’une file pour en commencer une autre en espérant pouvoir cette fois-ci rentrer dans la salle. Belle surprise, c’est une rétrospective de courts métrages au service de la pub, dont le plus vieux date de 1941. Grâce à cette initiative du Museum Of Animated Commercials pour marquer les 75 ans de la publicité animée, il est possible d’observer son évolution. Il y a la durée des spots qui se sont raccourcis, également le ton ludique différent qui leur était donné à leurs débuts… Bien sûr les techniques ont aussi fortement évolué. Bien que certains spots, notamment pour des marques de montres ou un pour une marque de moto, soient bluffants techniquement, il n’en demeure pas moins qu’une animation très minimaliste capte parfois tout autant l’attention du spectateur. Hélas je ne peux rester jusqu’au bout de cette projection fort instructive, car il me faut courir jusqu’à un autre lieu du festival (il occupe plusieurs lieux sur le centre d’Annecy).

25 April de Leanne Pooley

25 April de Leanne Pooley

Ce qui me fait courir c’est un film documentaire d’animation, « 25 April » de la réalisatrice néo-zélandaise Leanne Pooley. Comme pour les autres projections, le rituel des petits avions fait son effet jusqu’à que la réalisatrice dise quelques mots, visiblement émue d’être présente au Festival international du film d’animation d’Annecy pour un film comme elle le dit particulier, soit un documentaire. Nul doute possible, dès le début ce film s’annonce comme un film de guerre entrecoupé des témoignages de quelques Néo-Zélandais et une Néo-Zélandaise ayant participé aux batailles durant la 1ère guerre mondiale à Gallipoli en Turquie. Une fois rentré dans le film et l’admiration devant la beauté des dessins passée, on en oublie que c’est un film d’animation pour savourer ce documentaire très bien monté.

Mais il est hélas déjà temps de partir : il y a des festivals où l’on voudrait rester plus longtemps et celui-ci en fait pour moi partie. Rendez-vous est donné l’année prochaine, où la Chine sera à l’honneur du 12 au 17 juin 2017.

Palmarès de la 40e édition
18 prix ont été décernés : Films de télévision et de commande, Films de commande et le Prix du jury.

Cristal pour un film de commande
« Awesome Beetle’s Colors2 »
D’Indra Sproge

INFINITY BOX
Lettonie

Prix du jury pour une série TV
The New York Times « Modern Love – A Kiss, Deferred »
De Moth Collective

NICHOLAS VAN DER KOLK
Royaume-Uni

Prix du jury pour un spécial TV
Lili « Lili Loves Food »
De Siri Melchior

DANSK TEGNEFILM 2 APS
Danemark, Royaume-Uni

Cristal pour une production TV
« La Rentrée des classes »
De Stéphane Aubier et Vincent Patar

PANIQUE, AUTOUR DE MINUIT, BEAST ANIMATION
Belgique, France

Films de fin d’études, Mention du jury
« Stick Man »
De Jeroen Jaspaert, Daniel Snaddon

MAGIC LIGHT PICTURES
Royaume-Uni

Prix du jury
« Frankfurter Str. 99a »
D’Evgenia Gostrer

HOCHSCHULE FÜR KUNST UND GESTALTUNG/SCHOOL OF ART AND DESIGN KASSEL
Allemagne

Cristal du film de fin d’études
« Le Balcon » (« Balkon »)
De David Dell’Edera

UMBRELLA STUDIO, BUDAPEST METROPOLITAN UNIVERSITY
Hongrie

Courts métrages Animation « Off-Limits », Mention du jury
« Depart at 22 »
De Wiep Teeuwisse

HKU UNIVERSITY OF THE ARTS UTRECHT
Pays-Bas

Prix du film « Off-Limits »
« The Reflection of Power »
De Mihai Grecu

BATHYSPHERE PRODUCTIONS
France, Roumanie

Longs métrages, Prix du public
« 4min15 au révélateur » (« 4min15 in the Developer »)
De Moïa Jobin-Paré
Canada

Mention du jury
« Ma vie de Courgette »
De Claude Barras

BLUE SPIRIT PRODUCTIONS, RITA PRODUCTIONS, GEBEKA FILMS
France, Suisse

Cristal du long métrage
« La Jeune Fille sans mains »
De Sébastien Laudenbach

LES FILMS SAUVAGES, PELLEAS FILMS
France

Festival international du film d’animation d'Annecy 2016Festival international du film d’animation d’Annecy 2016
Du 13 au 18 juin 2016
Annecy

www.annecy.org