La cinquième saison de filmo est placée entièrement à l’enseigne du documentaire suisse. « Le documentaire suisse a une longue tradition derrière lui et cartonne sur le plan international – c’est ce que nous voulons montrer », soutient Florian Leupin, chef de projet de filmo aux Journées de Soleure.


filmo entend améliorer la visibilité et l’attractivité du cinéma suisse – et permettre à tous d’y accéder : c’est pourquoi filmo favorise aussi la médiation cinématographique pour les enfants et les jeunes en collaboration avec l’association « Cinéculture – Cinéma à l’école » et étoffe continuellement son programme de films pour les personnes malvoyantes ou malentendantes en coopération avec Regards Neufs. De plus, filmo lance un nouveau partenariat médiatique avec Daily Movies, le magazine de cinéma destiné à la Suisse romande.

« La Suisse est un pays de cinéma documentaire. On s’en aperçoit à la vitalité de la scène documentaire locale et à la renommée dont jouissent les documentaires suisses dans notre pays et à l’étranger », affirme Florian Leupin, le chef de projet de filmo. La nouvelle saison de filmo comprend des documentaires de Fredi M. Murer, Richard Dindo et June Kovach qui ont marqué le Nouveau cinéma suisse mais aussi des œuvres de la jeune génération de documentaristes comme Fanny Bräuning et Jean-Stéphane Bron. Dédiée au documentaire, cette cinquième saison accueille également les quatre épisodes de « Romans d’ados », de Béatrice Bakhti, qui s’étendent sur sept ans, ainsi que le réalisateur helvético-canadien Peter Mettler.

« Je me réjouis beaucoup de voir cette nouvelle saison dédiée au documentaire car ce genre a permis à la Suisse, depuis des dizaines d’années, de s’exprimer avec une force particulière sur le plan cinématographique », explique Anita Hugi, directrice des Journées de Soleure. « Le documentaire est capable de donner une dimension universelle à des événements personnels et des questions locales – par-delà les frontières et les barrières linguistiques – et à travers les époques. »

Les films de la 5e saison de filmo

•          Wir Bergler in den Bergen sind eigentlich nicht schuld, dass wir da sind, Fredi M. Murer, CH 1974

•          Wer einmal lügt oder Viktor und die Erziehung, June Kovach, CH 1974

•          Die Erschiessung des Landesverräters Ernst S., Richard Dindo, Niklaus Meienberg, CH 1976

•          Connu de nos services, Jean-Stéphane Bron, CH 1997


•          Gambling, Gods and LSD, Peter Mettler, CH 2002


•          No more Smoke Signals, Fanny Bräuning, CH 2008

•          Romans d’ados – 1. La Fin de l’Innocence, Béatrice Bakhti, CH, 2010

•          Romans d’ados – 2. La crise, Béatrice Bakhti, CH 2010

•          Romans d’ados – 3. Les illusions perdues, Béatrice Bakhti, CH 2010

•          Romans d’ados – 4. Adultes mais pas trop, Béatrice Bakhti CH 2010

En comptant cette cinquième saison, l’édition en ligne du cinéma suisse totalise à présent 49 films. Les films peuvent être vus en streaming ou achetés sur Teleclub On Demand, AppleTV (anciennement iTunes), Sky, upc OnDemand et cinefile.ch.

En 2019, les Journées de Soleure ont lancé la première édition en ligne du cinéma suisse. Le projet filmo est porté par l’association CH.Film et rendu possible grâce à Engagement Migros, le fonds de soutien du groupe Migros. L’édition filmo est constamment enrichie et disponible en trois langues nationales.

Médiation culturelle dans les classes
Pour le documentaire de la cinquième saison «No more Smoke Signals» de Fanny Bräuning, vainqueur en 2009 du « Prix de Soleure » aux Journées de Soleure, du matériel pédagogique existe à destination des écoles (en allemand). filmo encourage la médiation cinématographique pour les enfants et les adolescents en collaboration avec « Cinéculture – Cinéma à l’école » (qui offre également du matériel d’enseignement en français). L’objectif est de sensibiliser les élèves et les enseignants au moyen d’expression qu’est le cinéma et de les amener à s’intéresser à la culture cinématographique suisse. « Le cinéma suisse dispose d’un riche fonds de thèmes, qui se prêtent très bien à la médiation dans l’enseignement, du degré primaire au degré secondaire 2. Une réflexion captivante peut ainsi s’engager à partir des aspects thématiques et aussi stylistiques des films », dit Heinz Urben, codirecteur de « Cinéculture – Cinéma à l’école ». Une documentation pédagogique (en allemand) existe aussi pour les films de filmo «Cleveland versus Wallstreet» de Jean-Stéphane Bron et «Die letzte Chance» de Leopold Lindtberg.

Films suisses pour tous
« filmo entend faciliter l’accès au cinéma suisse – et pour tout le monde », déclare Florian Leupin, chef de projet de filmo auprès des Journées de Soleure. En collaboration avec Regards Neufs, filmo propose sur Apple TV (ex-iTunes) des films suisses en audiodescription (AD) pour les aveugles et les malvoyants ainsi que des sous-titres (ST) pour les personnes sourdes et malentendantes (en français et allemand), et ne cesse d’élargir son offre : dans l’actuelle saison, le documentaire «Connu de nos services» de Jean-Stéphane Bron est disponible en audiodescription en français. « Regards Neufs a pour objectif l’accès à la culture cinématographique aux personnes déficientes visuelles ou auditives. Du fait de la collaboration avec filmo, les malvoyants et les malentendants peuvent apprécier en toute autonomie les classiques du cinéma suisse », dit Bruno Quiblier, directeur de l’association Base-Court qui a créé le projet Regards Neufs il y dix ans.

Les films suivants sont disponibles en audiodescription (AD) pour les personnes malvoyantes et/ou avec des sous-titres (ST) pour les personnes malentendantes sur Apple TV :

En allemand :

•          Bäckerei Zürrer, Kurt Früh, CH 1957 (AD et ST en allemand)

•          Das Boot ist voll, Markus Imhoof, CH 1981 (AD et ST en allemand)

•          Die Herbstzeitlosen, Bettina Oberli, CH 2006 (AD et ST en allemand)

•          Gilberte de Courgenay, Franz Schnyder, CH 1941 (AD et ST en allemand) – suivra prochainement

•          Höhenfeuer, Fredi M. Murer, CH 1985 (AD et ST en allemand)

•          Little Girl blue, Anna Luif, CH  2003 (ST en allemand) – suivra prochainement

•          Matto regiert, Leopold Lindtberg, CH 1946 (AD et ST en allemand)

•          Reise der Hoffnung, Xavier Koller, CH 1990 (ST en allemand)

•          Wachtmeister Studer, Leopold Lindtberg, CH 1939 (ST en allemand) – suivra prochainement

En français :

•          Connu de nos services, Jean-Stéphane Bron, CH 1997 (AD en français)

•          Charles mort ou vif, Alain Tanner, CH 1969 (AD et ST en français)

•          Cœur animal, Séverine Cornamusaz, CH 2009 (AD et ST en français)

•          Home, Ursula Meier, CH 2008 (AD et ST en français ) – AD suivra prochainement

•          L’invitation, Claude Goretta, CH 1973 (AD en français)

•          Les petites fugues, Yves Yersin, CH 1979 (AD et ST en français)

•          Un autre homme, Lionel Baier, CH 2008 (AD en français) – suivra prochainement

Nouveau partenaire média
Grâce au nouveau partenariat conclu avec Daily Movies, filmo bénéficie d’une visibilité encore meilleure en Suisse romande. Le magazine de cinéma pour la Suisse romande parle des films à succès, des festivals de cinéma en Suisse et des sorties en salle.

www.filmo.ch

A propos de l'auteur

Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

Articles similaires