Seule manifestation en Suisse Romande consacrée au cinéma d’animation, le Festival Animatou présentera cette année quelques 250 films, courts et longs métrages internationaux, dans les salles des cinémas indépendants genevois, Grütli, Spoutnik, Nord-Sud, Bio, et mettra en avant l’animation indépendante japonaise.

Pour sa 9ème édition, le Festival Animatou fête à sa façon le « 150ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Suisse et le Japon » en offrant la place d’honneur au pays du Soleil Levant. Animatou a ainsi convié deux festivals d’animation de renommée mondiale, le Festival suisse Fantoche de Baden (voir le Daily Movies n°54) et le Festival d’Hiroshima, à échanger leur regard et à présenter pour l’un, un programme autour de la représentation du féminin dans le cinéma d’animation japonais, et pour l’autre, le meilleur de l’animation suisse programmée à Hiroshima depuis 1985.

L’animation japonaise sera aussi célébrée à travers différents programmes et à travers la présence de Kōji Yamamura, fer de lance du cinéma d’animation japonais indépendant, qui animera une masterclass pour les étudiants et enseignants de la Haute Ecole d’Art et Design de Genève (HEAD), et une mini masterclass pour le jeune public dès 6 ans. Au programme, une rétrospective de l’œuvre de Kōji Yamamura, les meilleurs films étudiants de l’Université des Arts de Tokyo, et les productions de Carte Blanche, maison de production et de distribution dédiée à l’animation indépendante et expérimentale japonaise.

D’autres masterclass fort intéressantes seront proposées, le lundi 6 octobre au matin, le vidéaste lausannois Guillaume Reymond expliquera comment l’animation peut devenir un outil créatif, ludique et original quand celle-ci est utilisée de manière simple. Puis l’après midi, le réalisateur estonien Priit Pärn parlera quant à lui du vaste domaine du « storytelling ». Qu’est ce que l’imagination ? Qu’est ce que la créativité ? Comment les développer ?

Quant à la compétition suisse, elle sera programmée cette année en ouverture de « La Nuit du Court métrage » le vendredi 3 octobre à 18h30 aux Cinémas du Grütli. Une séance gratuite en présence des réalisateurs, à ne pas manquer !

Et comme à l’accoutumée, durant le Festival, Animatou vous donne rendez-vous après les projections dans le quartier des Grottes pour partager au 10bis et au Walden vos soirées, et plus si affinités…

HONNEUR AU JAPON !  9ème ANIMATOU
Genève
Du 03/10 au 11/10

www.animatou.com