Ce film « Jab Harry Met Sejal » est un appel au voyage et à la découverte de soi au travers d’une histoire romantique, entre deux personnages qui ne savent plus trop où ils en sont dans leur vie.


Harinder, surnommé Harry, est un indien qui vit en Europe depuis de nombreuses années. Il est guide touristique et fait visiter l’Europe de l’Est aux touristes Indiens. Il est charmeur et séduit d’ailleurs les touristes par son humour. Mais derrière ce sourire se cache en réalité un secret qui le fait souffrir depuis longtemps. Cela ne l’empêche pas de bien faire son travail, malgré le fait qu’il se considère comme un coureur de jupon, il ramène à bon port un car remplit de touristes Indiens à l’aéroport d’Amsterdam. Cependant, alors qu’il s’apprête à prendre congé, voilà qu’une des touristes vient à sa rencontre pour lui demander son aide. Elle se nomme Sejal, et elle veut absolument récupérer sa bague de fiançailles qu’elle a perdu durant ce voyage. Harry commence par refuser, mais Sejal ne lui laisse guère le choix, allant jusqu’à le menacer de le faire virer ! Les voilà donc partis pour refaire à l’envers le voyage achevé à la recherche de cette bague. Durant ce périple, un rapprochement et des sentiments naissent entre eux. Mais, est-ce que Harry sera capable enfin de se confronter au secret de sa souffrance ? Est-ce que Sejal est certaine de vouloir se marier avec son fiancé Rupen ?

Même si sur le papier l’histoire est intéressante, positive, dépaysante et surprenante, car elle raconte le périple de deux personnages aux tempéraments totalement opposés (l’un est introverti et distant, tandis que l’autre est égoïste, têtue et extravertie), mais qui sont cependant tout les deux à la recherche de ce quelque chose qui manque à leur vie symbolisé par le prétexte de la recherche à travers l’Europe d’une bague de fiançailles perdue, il y a plusieurs points qui posent problèmes dans ce film. Tout d’abord, Anushka Sharma joue bien son rôle, quoi qu’il lui manque encore un petit grain de folie supplémentaire pour faire décoller son personnage. Ensuite, il y a une chose un peu dérangeante et particulièrement pour ceux qui connaissent très bien la façon de jouer de Shah Rukh Khan, c’est justement que dans ce film il ne donne pas l’impression de s’investir à 100 % pour ce rôle, il ne fait que le strict minimum et ne propose rien de nouveau.

L’autre point qui pose problème est la réalisation, bien qu’Imtiaz Ali soit un bon réalisateur et qu’il soit capable de toucher le cœur des spectateurs, comme avec son film précédent de 2007 « Jab We Met », avec lequel « Jab Harry Met Sejal » a d’ailleurs pas mal de similitudes (deux personnes aux tempéraments totalement opposés se rencontrent en voyage, en train, discutent de leur mal-être et finissent par tomber amoureux) ; cependant « Jab We Met » surpasse largement « Jab Harry Met Sejal » sur bien des points (l’histoire est plus solide et rythmée, avec beaucoup plus d’humour, des jeux d’acteurs percutants et des chansons très marquantes), mais les comparaisons s’arrêtent ici, car en fait « Jab Harry Met Sejal » manque de profondeur, donnant l’impression que ce film n’est pas abouti.

C’est peut-être parce qu’il ne dure que 2h20 (contre 2h45 pour les plus gros succès de 2017) ? Ou parce que le film devait initialement commencer par une scène où le personnage joué par Shah Rukh Khan devait commettre une tentative de suicide, ce qui aurait ajouté du drame et de la profondeur au personnage, mais l’acteur principal également producteur a demandé au réalisateur de la retirer, ce qu’il a fait. En tout cas, cette impression d’inabouti est frustrant, et particulièrement quand la scène de fin est totalement bâclée. Par ailleurs, ce film a reçus de mauvaises critiques en Inde, et il n’a pas eu un grand succès auprès du public Indien, tandis que dans le reste du monde, il a réussi à fonctionner à peu près bien.

En conclusion, ce film se laisse regarder avec plaisir, même s’il n’est pas un des chefs d’œuvre du panthéon Bollywoodien.

Jab Harry Met Sejal
De Imitiaz Ali
Avec Shah Rukh Khan, Anushka Sharma, Sayani Gupta
Sortie 10 décembre 2017 sur Netflix
2h 23min / Bollywood, Romance, Drame



"Jab Harry Met Sejal" n’est pas un énième remake du film américain "Quand Harry rencontre Sally"
3.5Note Finale

A propos de l'auteur

Je suis une fan de films Bollywood depuis 2006, les deux premier films que j'ai vu était Devdas et La famille indienne (Kabhi Khushi Kabhie Gham). A ce jour, j'ai vu environ 300 films. J'ai une préférence pour les films des années 1990, 2000 et 2010, tout étant curieuse de ce qui se faisait avant 1990 et de ce qui se fait maintenant. Bollywood a énormément évolué en quelques décennies, mais il y a des talents (qu'il soit réalisateur ou acteur) à suivre, car la magie d'un bon film Bollywood sera toujours présente.

Articles similaires