Caroline Poggi & Jonathan Vinel mettent en scène un groupe d’adolescents qui tentent de survivre dans des zones résidentielles face à des ennemis aussi violents que transparents.


A une époque qui ressemble étrangement à la nôtre, de nombreux orphelins vivent en marge de la société. Ces adolescents violents et paumés volent et tuent pour survivre. Ils sont pourchassés au quotidien par des forces spéciales et des drones qui ont pour mission de les éliminer, un par un.

Ces jeunes peuvent compter sur une alliée fidèle. Jessica se bat elle aussi contre le système. La jeune femme est une guerrière intrépide qui n’a peur de rien…

« Jessica Forever » n’est pas le premier métrage que Caroline Poggi et Jonathan Vinel ont réalisé ensemble. Jonathan et Caroline se sont fait remarquer par « Tant qu’il nous reste des fusils à pompe» qui a obtenu l’Ours d’Or au Festival de Berlin en 2014. On leur doit aussi les courts-métrages «After school knife fight » et « Notre héritage ». Les cinéastes ont produit quelques films chacun de leur côté « Chiens » et « Ultra rêve » pour Caroline et « Loin de Gangnam » ainsi que « Martin Pleure » pour Jonathan.

Leu nouveau film est influencé par une contre-culture, celle des jeux vidéos, avec laquelle les deux réalisateurs ont grandi. Jonathan s’est lancé dans le cinéma en s’inspirant de Gus Van Sant et David Lynch, qui font, selon lui, des films assez formels. Le scénario lui est venu en jouant aux jeux vidéo. La littérature « Heroïc Fantasy » a aussi inspiré les jeunes réalisateurs.

Caroline est une fan de « Mangas ». Avec Jonathan, ils ont créé un univers avec des codes, des forces de l’ordre, des paysages, des costumes, des fantômes et beaucoup magie.

Il y a dans le film, un espace-temps dans lequel les personnages expriment leurs émotions. Le monde de « Jessica Forever » est à l’image des héros, c’est une sorte de reflet de leur intériorité. Ni complètement réel ni sorti de leur imaginaire. C’est une sorte d’entre-deux, une réalité modifiée par leurs états d’âme du moment.

Le personnage de Raiden trouve son origine dans le jeu « Metal Gear Solid 2 ». Quant à la belle Jessica, elle est une copie de Quiet, un personnage de « Metal Gear Solid 5 ».

Le casting est un mélange d’acteurs professionnels comme Lukas Ionesco et Sebastian Urzendowsky et d’amateurs. Certains d’entre eux sont plombiers, agriculteurs et lycéens. Ils n’avaient jamais mis les pieds sur un plateau. Quant à Aomi Muyock, elle a été remarquée lors de son passage sur le plateau du « Grand Journal ».

Il est intéressant de noter que ce long-métrage a été tourné en Corse et à Toulouse, des lieux où ont grandi Caroline Poggi et Jonathan Vinel.

Si l’idée de départ est originale, le contenu du film est plutôt décevant. Les dialogues sont simples et le scénario n’est pas assez clair pour susciter de l’émotion. Quant aux ennemis, on parle beaucoup d’eux mais on ne les voit quasiment pas.

Jessica Forever
CH   –   2019   –   97 Min.   –   Drama
Réalisateur: Caroline Poggi & Jonathan Vinel
Acteur: Aomi Muyock, Sebastian Urzendowsky, Augustin Raguenet…
Sister Distribution
08.04.2019 au cinéma

"Jessica Forever" : Guérilla urbaine !
2.5Note Finale

A propos de l'auteur

Le cinéma est un lieu merveilleux, on y trouve de tout: des comédies (mon genre préféré), des films d'auteurs (que j'apprécie pour leur diversité), des documentaires plus ou moins passionnants, des blockbusters et d'autres types de films. Fan du cinéma français et des pays latins, j'en ai fait ma spécialité. Rédacteur depuis de nombreuses années, j'aime partager mes connaissances et découvertes. «Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut» Claude Lelouch

Articles similaires