Le Vent se lève

Le Vent se lève

Un nouveau disque de Joe Hisaishi est toujours un événement, d’autant plus lorsqu’il s’agit de la musique du dernier (?) film de Miyazaki. Après son sublime « Ni No Kuni » sorti cette année, le compositeur revient en force avec une B.O. qui fleure bon le retour aux sources. « Journey (Dreamy Flight) » nous envoûte dès ses premières notes avec un sublime mélange d’instruments (cithare, accordéon, piano). « Shooting Star » déploie de magnifiques instruments à cordes (harpe, violons) et on ne peut que tomber sous le charme de la très émouvante mélodie au piano « Naoko (Meeting) ». « Evacuation » est plus grave, à l’image de certains événements dramatiques dans le film. « Naoko (Yearning) » est la piste la plus longue (3:07) et s’avère également être la plus sombre, Hisaishi n’ayant pas son pareil pour faire naître l’effroi dans un monde qui semblait idyllique. D’une beauté crépusculaire à partir de 1:12, il s’avère difficile de rester de marbre à l’écoute du morceau. Une BO moins définitive que « Ni No Kuni » mais qui réussit à émouvoir, comme toujours avec Hisaishi.

Le Vent se lève
Joe Hisaishi
Pony Cantyon

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.