woman_in_black_angel_of_death_poster1


Après la déception en octobre dernier du spin off ‘Annabelle’ qui donnait suite au terrifiant et très bon ‘Conjuring’, c’est au tour du succès mondial ‘La Dame en Noir’ d’avoir son deuxième volet. Une surprise, puisqu’il se trouve être réjouissant et terriblement efficace.


Premier rôle remarqué de Daniel Radcliffe après la saga Harry Potter, La Dame en Noir a été le film d’horreur britannique au plus gros succès de ces vingt dernières années. Avec l’engouement des critiques et les quelques 130 millions de dollars de recettes récoltés dans le monde entier, une suite s’imposait. La romancière Susan Hill, auteur du premier volet, se remit donc au travail pour pondre L’Ange de la Mort. Après James Watkins, c’est au tour du jeune réalisateur Tom Harper de faire renaitre le fantôme au cinéma.

dame-noir-ange-mort

Pendant la Seconde Guerre mondiale, une classe d’école trouve refuge dans une maison abandonnée non loin de Londres, dans un petit village du nom de Crythin Gifford. Les enseignantes sont loin de se douter que la maison abrite des secrets et renferme un démon qu’elles ne vont pas tarder à réveiller.

À la lecture du script, aucune surprise à l’horizon. Au vu de la bande-annonce, on soupire déjà. Des a priori qui ne tarderont pas à se faire oublier tant le rythme de la mise en scène nous plonge directement dans le vif du sujet, sans trop en dévoiler, tout en installant une atmosphère lugubre à souhait. Des décors glauques et des moments d’action, bien que prévisibles, qui opèrent à merveille. Même les jumpscare – ces fameux moments où, tout en sachant qu’on va le faire, on sursaute – font preuve d’une étonnante maîtrise, alors que le même effet avait tendance à nous agacer devant Annabelle.

womanblack24

Une telle efficacité et un tel effroi ne sont que le fruit d’un rythme parfaitement dosé qui ne laisse aucun répit au spectateur et qui ne se perd pas dans des récits inutiles ou des moments trop calmes et ennuyeux. Le public est là pour flipper, et ça Tom Harper l’a bien compris. L’horreur réside également dans une trame plus sévère que le précédent. En effet, cette suite met en scène des enfants, cibles premières de la dame en noir et s’avère subtile dans sa manière de préserver une part de mystère sur l’apparence physique et les motivations du démon.

En résumé, L’Ange de la Mort appartient certes à un schéma classique nombre de fois exploité et déploie un scénario plutôt fade, mais parvient à nous emballer grâce à l’efficacité de sa mise en scène et sa maîtrise de l’horreur. Préparez-vous à mouiller votre siège.

 

La Dame en Noir 2 : L’Ange de la Mort
De Tom Harper
Avec Phoebe Fox, Jeremy Irvine, Helen McCrory
Metropolitan
Sortie le 14/01

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=eYk0slXSY6s]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.