Buñuel, Ferreri, Fields, Forman, Greenaway, Hitchcok, Jarmusch, Kubrick, Polanski, Prévert, Renoir, Sternberg, pour ne citer que ceux-là… S’il n’y a pas à proprement parler de cinéma surréaliste, ces réalisateurs ont reflèté cependant l’état d’esprit des surréalistes.


On peut aussi lire sur la couverture « Images de Pierre-André Sauvageot et Préface de Michel Ciment ». On supposera que le lien entre Maurice Nadeau et les Surréalistes est évident et que tout le monde sait que Michel Ciment est un excellent critique de cinéma et l’auteur de biographies de cinéastes…

Ceux qui connaissent un peu les Surréalistes ou qui disposent de « Le surréalisme au cinéma » d’Ado Kyrou (Ramsay, 2005) savent bien que si le mouvement touche-à-tout peu de Surréalistes ont réalisé des films. L’idée d’Alain Joubert est donc très intéressante. En fonction de ce qui sous-tend le surréalisme, quels films peut-on considérer comme relevant de l’esprit de Breton et de ses camarades ?

Alain Joubert a choisi/déterminé douze thèmes comme caractéristiques du groupe. À mon avis, ce choix n’est pas discutable. Chaque thème est illustré d’un photocollage en noir et blanc de Pierre-André Sauvageot et vous pouvez commencer votre lecture en regardant les images et en cherchant quels films y jouent un rôle. Les thèmes sont les suivants : La révolte, la subversion, l’humour noir, l’amour fou, le merveilleux, la passion, l’onirisme, l’inconscient, le mythe, le sacré, Éros et Thanatos, le nonsense. Et il me semble que l’ordre même de ces thèmes est subtilement juste.

Maintenant que vous avez une petite idée du contenu, allez directement à la liste des films cités et, avant même de vérifier à quel thème l’auteur les relie, dressez la liste de ceux que vous avez vu. Soyez honnête… Choisissez-en un, rappelez-vous et allez voir à quel thème, il est associé. Et enfin lisez la justification d’Alain Joubert. Vous pouvez aussi lire tranquillement de la page 7 à la fin, mais ce sera moins amusant. Vous pouvez aussi jouer avec vos ami(e)s. Ou en profiter pour ajouter à votre DVDthèque les films que vous ne connaissiez pas.

Le cinéma des surréalistes
Auteur : Alain Joubert
Editeurs : Maurice Nadeau & La cinémathèque de Toulouse
[Noé Gaillard]

A propos de l'auteur

Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

Articles similaires