Du 4 au 12 novembre prochain venez découvrir la 22e édition du Festival tous écrans. Comme à son habitude la programmation ne manque pas d’originalité, avec cette année un penchant pour l’érotisme et la liberté.


22e édition du Festival Tous Écrans

22e édition du Festival Tous Écrans

Dans le cadre de la compétition internationale de longs métrages, pas moins de dix films en Premières suisses se disputeront le Reflet d’Or 2016, toutes choisies pour l’originalité de leur mode de narration, où fiction et documentaire s’enlacent et s’embrassent.

Ce sera également l’occasion de découvrir les nouveaux talents de demain, à travers les douze œuvres proposées en compétition internationale de courts métrages. Ne manquez pas non plus les Premières suisses des derniers films de Brillante Mendoza, Andreï Kontchalovski, Jim Jarmusch, Walter Hill, Wim Wenders, Albert Serra, Denis Côté, Jan Kounen, Hong Sang-soo, Philippe Grandieux et Kiyoschi Kurosawa. Enfin cette année c’est Apichatpong Weerasethakul, Lauréat de la Palme d’or en 2010 pour son film Uncle Boonmee Who Can Recall his Past Lives, qui sera l’invité d’honneur de la manifestation. Ce cinéaste et artiste contemporain thaïlandais se verra décerner le Film & Beyond Award, lors de la cérémonie de clôture, le samedi 12 novembre.

Mais le festival Tous écrans c’est aussi et surtout l’occasion de laisser s’exprimer divers supports visuels dont la petite lucarne, avec une compétition internationale de séries TV. Les médias numériques s’inviteront également au cœur de la programmation éclectique et transversale, avec près d’une vingtaine d’œuvres. A ne pas manquer par ailleurs, dans les sous-sols du lieu central, une expérience unique en son genre : The machine to Be Another, crée par le collectif BeAnotherLab, cette machine permet à des duos homme-femme de se retrouver en direct, grâce à la VR, dans le corps de l’autre.

A noter que cette année le Festival remodèle son programme professionnel, puisque pour sa 4e édition consécutive, le Workflow s’enrichit et devient le Geneva Digital Market, qui proposera notamment une nouvelle initiative intitulée New Digital Talents et qui permettra aux créateurs de proposer leurs projets à des acteurs-clés de l’économie numérique.

Enfin n’oublions pas non plus les séries web, vidéoclips ou encore les œuvres interactives et transmédia ainsi que, pour la première fois en Suisse, une compétition international d’œuvre en réalité virtuelle présentée au sein du Vroom, espace privilégié, érigé dans la cour extérieure de la Maison communale de Plainpalais (Pitoëff).

En bref, une programmation riche et innovante qui ravira les cinéphiles et curieux en tout genre.

Programme et billetteries sur : tous-ecrans.com