13.6 C
Munich
mercredi, mai 29, 2024
- Publicité -

« Le Garçon et le Héron » : le grand retour du Maître de l’animation

La vie, la magie, les mystères et le voyage : une concoction explosive accompagnée d’une composition fabuleuse


Une explosion, du feu, un garçon fait ses adieux à sa mère dans les flammes. Un saut dans le temps, fuyant la guerre avec son père, ils se retrouvent dans la campagne, chez une tante maternelle, nouvelle partenaire de son père.

Mahito, onze ans, au gré de ses explorations, remarque la singularité de ce nouvel environnement : un concentré de mystères et de magie. Entre ce héron doué de parole qui l’a accueilli à son arrivée, ses étranges plumes fugaces, ses mots au sujet de sa mère et cette mystérieuse tour érigée au large d’un étang, tout semble lié au tragique événement qui l’a mené à quitter la ville.

L’intrigue prend un tournant lorsque la tante de Mahito disparaît. Le garçon part à sa poursuite dans un monde parallèle, où les âmes cherchent à se régénérer avant de continuer leur cycle de réincarnation. Un monde régit par l’océan, malheureusement maudit, incapable de nourrir ses pélicans, qui à leur tour se retrouvent à dévorer ces pauvres âmes, mettant en péril l’équilibre de cet écosystème. Himi, une fillette maîtrisant le feu, tente de rétablir la stabilité de ce lieu et accompagnera Mahito jusqu’au bout de sa quête.

L’un des enjeux clé de l’œuvre de Miyazaki se retrouve au centre de l’intrigue : un environnement en effervescence dont la stabilité est remise en cause par les actions de l’Homme. L’idée sera d’essayer de retrouver un équilibre, tout en voyageant et explorant ces différents univers merveilleux et mystérieux, en parallèle au secours de la tante du garçon. Autant que Mahito, le spectateur sera déstabilisé et émerveillé par les paysages composés par la main du maître de l’animation et de son équipe.

Ce film, qui aux premiers abords, semble simple, dévoile sa complexité avec le temps. Lors du visionnage, il sera parfois difficile de suivre son rythme effréné, certaines scènes sembleront avoir une place étrange dans la continuité du récit, mais chacune d’entre elles trouvera son sens avec le temps, un potentiel nouveau visionnage et surtout, du recul. Miyazaki se permet de raconter une histoire d’une manière inédite, tout en conservant son style, notamment ses thèmes de prédilection. Il vient par ce biais embellir ses messages par un procédé délicat qui demande l’attention du spectateur à qui tout n’est expliqué que par une composition spatio-temporelle subtile et pertinente.

Le Garçon et le Héron
JP – 2023 – 124min – Animation 
Réalisateur: Hayao Miyazaki 
Frenetic Films
01.11.2023 au cinéma

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -