Quand l’art de filmer vient toucher l’art de la dance, un nouveau monde s’ouvre pour les initiés. Entre passion et joie de vivre, « Le Grand Bal » de Laetitia Carton, nous fait voyager et rêver à travers sa passion pour la danse.


C’est pendant l’été 2016, que la réalisatrice Laetitia Carton a filmé l’intégralité « des Grands Bals de l’Europe », un incroyable rassemblement populaire organisé chaque année en France dans la ville d’Auvergne, autour de danses folk et traditionnelles. Après « J’avancerai vers toi avec les yeux d’un sourd » sorti en 2015, la réalisatrice nous emmène à la rencontre d’une communauté qui se réuni chaque année pour vivre pendant 15 jours, la fête de la danse traditionnelle et populaire. Depuis 27 ans, plus de 500 musiciens et animateurs venus de toute l’Europe se relaient à Gennetines, dans le département français de l’Allier, pour jouer en live des airs traditionnels. Pendant 15 jours, huit parquets sont installés sur une propriété agricole, qui accueille des bals nocturnes et très nocturnes, et des ateliers d’initiation.

Un événement que nous vivons facilement à travers les images du documentaire de Laetitia Carton, qui a su en seulement quelques jours montrer l’âme du festival, mais aussi la passion qui brûle au sein des festivaliers pour la danse traditionnelle. Filmé de jour comme de nuit, le documentaire qui est finalement très peu scénarisé, capte à la perfection la totalité des festivités et ne rate en rien tout ce « tourbillon de folie » que suscite la danse. On vit, on rigole et des fois, on s’imagine danser avec les protagonistes, la preuve d’un documentaire réussi qui nous captive du début jusqu’à la fin du film.

Il y a aussi quelque chose de très spirituel et de poétique qui se dégage de l’œuvre de Laetitia Carton. L’énergie de ce film sur le vivre ensemble, où peu importent l’âge ou les différences, seul importe la passion pour la danse, est très bien montrée à l’écran et malgré l’imposante technique mise en place pour capter toute cette ambiance, la caméra disparaît parmi les corps pour mieux se rapprocher et s’en détacher tout en filmant les liens qui se créent entre les participants qui font vivre cet événement magique, presque irréel. « Nous voulions donner à voir comme c’est différent quand on ose enfin se toucher, quand on vit vraiment ensemble. Et que la vie pulse », précise Laetitia Carton.

Le Grand Bal
FR   –   2018   –   94 Min.   –   Documentary
Réalisateur: Laetitia Carton
Look Now!
31.10.2018 au cinéma

Le Grand Bal, quand la danse reflète notre plus grande part d'humanité !
4.0Note Finale

A propos de l'auteur

Depuis des nombreuses années, Carlos Mühlig met son savoir faire journalistique et en matière de communication au service de sa passion pour le 7ème art.

Articles similaires