Si quelques films documentaires sortent en salles de cinéma et rencontrent un large public, la grande majorité reste peu visible sur les écrans et méconnue du public. Heureusement, le Mois du film documentaire donne de la visibilité à ce genre en proposant de découvrir des œuvres rares ou peu diffusées.

Ce festival fête ses 15 ans et sa 7ème édition dans la région jurassienne. Du 2 au 30 novembre, 46 projections suivies de rencontres avec des réalisateurs vous sont proposées dans les cinémas, mais aussi dans d’autres lieux plus insolites comme une galerie d’art, une salle de concert ou une roulotte de cirque. Comme chaque année, la programmation proposée est engagée, diversifiée et porte sur des thématiques de notre époque en abordant des questions agricoles, alimentaires, écologiques, politiques et sociales. On s’arrêta sur deux thématiques : l’agriculture et la guerre 14-18.

D’abord des regards originaux et pertinents (et impertinents !) sur nos modes de production et de consommation. Comment « Alain Passard, le solfège du légume » (2006) décide un jour de supprimer la viande rouge de sa carte pour faire du légume le roi de l’assiette. On découvrira « Pierre Rabhi, au nom de la Terre », qui présente ce paysan, écrivain et penseur, qui promeut un nouveau modèle de société basée sur une sobriété heureuse. Tout le contraire de ce que dénoncent « Les Alimenteurs » et « LoveMEATender » qui nous plongent dans l’industrie alimentaire et ses conséquences sur la santé sous l’œil complaisant des autorités.

Dans le cadre du centenaire de la Guerre de 14-18, le Mois du Doc propose des regards singuliers pour mieux appréhender cette guerre matrice du 20ème siècle, à travers neuf courts métrages d’animation originaux. Au front, dans les tranchées et sous le feu, à l’arrière ou à travers la correspondance féminine, 14-18 sous divers éclairages.

Enfin, une section parallèle, élaborée avec le Blog documentaire, propose des webdocumentaires dont vous pourrez profiter depuis votre canapé en vous connectant au site ! Cela compensera le fait que la manifestation se déroule uniquement dans le Jura, le Jura bernois et le Territoire de Belfort. On regrettera que les salles de l’arc lémanique (Genève, Lausanne) ne s’engagent pas dans la diffusion de ce festival… Spectateurs, réclamez !

Le mois du film documentaire
Delémont, Porrentruy, Moutier…
Du 02/11 au 30/11

www.moisdudoc.com