13 C
Munich
dimanche, juin 16, 2024
- Publicité -

LES GARDIENS DE LA GALAXIE : Mission Rocket

Claire Blanchard-Buffon
Claire Blanchard-Buffon
Cinéphile passionnée, écrivaine et musicienne depuis son enfance, elle offre son âme d’écorchée vive au besoin de l’art et de la transmission de ses émotions. Voter folie est-elle la même ?

Comme promis, les Gardiens de la Galaxie reviennent avec leur humour, leur solidarité et leur playlist tout droit sortie des 80’s. Pour le meilleur, le pire et le chapitre final ?


Au QG des Gardiens de la Galaxie, la fameuse équipe panse ses plaies chacun à sa manière. Quill noie son chagrin d’amour dans l’alcool, Rocket tombe dans une spirale de nostalgie dépressive empreinte de bribes de ses jeunes années, Kraglin se démène pour dompter les pouvoirs de sa crête et Groot grandit, pour ne citer qu’eux. Un ennemi sur-puissant aux idées de perfectionnement de l’univers mégalo décide de kidnapper Rocket. L’équipage va naturellement tenter de le sauver par tous les moyens qui leur seront proposés. La solidarité et la loyauté de ses membres ne se sera jamais autant illustrées que dans cette nouvelle épreuve qui risque d’être fatale à certains.

Certainement le chapitre le plus complet en personnages, en actions et en révélation de la trilogie. Toujours imprégné d’un humour décalé, d’effets spéciaux numériques et de scènes de combats grandioses, le scénario se surpasse pour notre plus grand bonheur. On passe des larmes ou rires pour revenir aux larmes et enfin à l’espoir que le dernier opus n’est peut-être pas si catégorique dans sa finalité. Un message presque inattendu se découvre derrière les grimaces et le sarcasme des Gardiens de la Galaxie. Il avait déjà été question de façon subtile puis un peu plus appuyé auparavant de se dresser contre l’expérimentation animale. 

C’est donc logique que ce chapitre continue d’aborder ce sujet et se dresse franchement contre lui. Sans en dire trop, la science pour la science dans le progrès par la souffrance de formes de vies est mis aux bans. Jusqu’aux dernières scènes il plane une ambiance d’inclusion et d’intégration des espèces sans distinction avec une vision tout à fait dans notre époque. En tout cas pour les nouvelles générations désireuses de garder vivace les combats d’égalité qui sont nés dans les années 1960. Il est motivant et surtout rassurant de voir que même dans un film d’action et de science-fiction de licence Marvel, un sujet aussi important est porté avec fierté. 

En parlant de révélation, la véritable nature des films des Gardiens de la Galaxie est découverte, mais je ne spolierai rien, promis. C’est donc un troisième film plus que réussi quelles que soient les facettes. Il existe des suites de super-héros plus célèbres qui n’ont pas cette qualité. Par contre, il faut vraiment avoir vu les précédents pour en apprécier l’ensemble des aboutissements et des continuités. On passe par toutes les émotions en respectant cette condition de visionnage. Certainement le meilleur des Marvel finalement… pour l’instant.

Les Gardiens de la Galaxie 3
USA – 2023
Action, Aventure, Comédie
Réalisateur: James Gunn
Avec: Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Will Poulter, Pom Klementieff, Karen Gillian, Bradley Cooper, Vin Diesel, Sean Gunn
Walt Disney Switzerland
03.05.2023 au cinéma

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -