Samedi soir, les nouveaux talents du cinéma suisse ont été célébrés lors de la première TalentScreen Award Night au D ! Club à Lausanne. Le public et le jury ont primé les meilleurs talents dans les catégories « Short Movie », « Music Video » et « Acting ». Les teams gagnantes et les acteurs et actrices ont reçu des prix d’encouragement d’une valeur totale de plus de CHF 19’500.-


Un jury par catégorie a nominé trois finalistes dans les catégories « Short Movie Rookie » , « Short Movie Advanced » et « Music Video » et nommé la meilleure actrice et le meilleur acteur, parmi plus de 200 participant.e.s, qui avaient réalisé soit un court-métrage ou un vidéo clip en 60 heures, soit participé à l’Acting Day. Les lauréat.e.s ont ensuite été désigné.e.s par un public nombreux et enthousiaste à l’applaudimètre.

La boîte de Pandore
Le thème pour la catégorie « Short Movie » était « La boîte de Pandore ». Chez les débutant.e.s, les rookies, le jury a choisi le film Amère Pandore du Neuchâtelois Matthieu Palomo, âgé de 28 ans, Selon le chef-opérateur et membre du jury, Denis Jutzeler, le film les a convaincus par sa matière cinématographique. Le public a plébiscité, sous un tonnerre d’applaudissements, le film Tout va pour le mieux… de la Valaisanne de 22 ans, Léa Favre.

Dans la catégorie Advanced, c’est le film Keys du Jurassien de 22 ans, Edwin Charmillot, qui a su convaincre le jury. Sa dramaturgie a enthousiasmé la réalisatrice et membre du jury Malka Pellicioli qui a remis le prix. C’est pour son court-métrage Simula que le Genevois de 22 ans, Nicolas Rossi, connu sur les réseaux sociaux sous le pseudonyme Nosilac, a reçu le prix de la part du producteur et journaliste David Rihs. Ce film a également remporté le prix Base-Court et Nicolas Rossi pourra réaliser le spot anniversaire officiel pour les 20 ans de Base-Court.

« Nous contre eux »
Dans la catégorie Music Video, c’est le rappeur et chanteur Sim’s, artiste partenaire du projet, qui a choisi les trois finalistes, parmi lesquels la Lausannoise de 26 ans Deborah Stumpe. Elle a su convaincre le public avec sa mise en images de l’extrait du morceau « Nous contre eux » de Sim’s et elle pourra ainsi réaliser le clip officiel du morceau, en collaboration avec lui.

Un coup de pouce pour continuer
Dans la catégorie Acting, c’est la benjamine du concours, la jeune Vaudoise Mila Jubelin, 13 ans, et le Valaisan Tobia Giorla, 19 ans, qui ont reçu le trophée de la soirée de la part de la présidente du jury, Muriel Imbach. Elle a encouragé tous et toutes les autres à poursuivre leur rêve et retenter leur chance.

Une entrée par la pratique
Les lauréat·e·s des TalentScreen Awards ont été récompensé.e.s par des prix d’encouragement pour un montant total de CHF 19’500.-, sous forme de formations et coachings ciblés, ainsi que par des mandats concrets, visant l’entrée par la pratique dans le milieu du cinéma. Le trophée que les lauréat.e.s ont reçu, a pour symbole le bourdon. Cet insecte, de par sa taille et ses ailes, ne devrait pas être capable de voler et pourtant il est le seul de son genre à traverser l’Himalaya. Le bourdon, trophée de cette soirée, est le symbole de l’impossible rendu possible.

Prix du jury Short Movie Award Rookie : Amère Pandore

Prix du public Short Movie Award Rookie : Tout va pour le mieux…

Prix du public Short Movie Award Advanced: Keys

Prix du public Short Movie Award Advanced: Simula

TalentScreen Award Night Lausanne 2019
www.talentscreen.com

L’association TalentScreen
L’association TalentScreen a été fondée en 2018 par l’initiateur du projet, Peter Hürlimann, CEO de la Cinerent. En tant que concepteur et distributeur d’équipement pour le cinéma, il a entre autres édité l’annuaire professionnel Cinémemo et fondé le cinéma Open Air « Kino am See » à Zurich. L’association réunit plus de soixante personnalités du cinéma suisse. Elle promeut la culture cinématographique et organise à cette fin des concours dans plusieurs catégories en Suisse romande et en Suisse alémanique.

Plus d’information au sujet de l’association.

[Source : Communiqué de presse]