On adhère instantanément à cette atmosphère particulière, créée par S. Coppola, dans ce Tokyo bourré de clichés, partagé entre buildings futuristes et traditions. Elle s’en amuse d’ailleurs beaucoup. Dès les premières minutes du film, on comprend que l’humour cynique superbement porté par Bill Murray (il jouerait son propre rôle que cela ne nous étonnerait pas), blasé de tout, résigné aux épreuves quotidiennes que lui incombe son job d’acteur sur le déclin, sera le maître mot. Sa rencontre avec une jeune femme qui accompagne son mari photographe et qui s’ennuie au moins autant que lui, va lui rappeler comme la vie peut être amusante lorsqu’on la partage avec quelqu’un de semblable. A mi-chemin entre la relation père/fille et amants, Lost In Translation se révèle tranchant, cruel et réaliste et surtout d’une dérision hilarante.

www.lost-in-translation.com

A propos de l'auteur

Daily Movies est à ce jour le magazine le plus complet en information cinéma, ciblant un large public de tous âges. Avec son format original et accessible gratuitement ou en abonnement grâce à ses différents partenaires, Daily Movies est l’un des moyens privilégiés permettant à de nombreuses personnes d’être informées de l’actualité cinématographique en Suisse.

Articles similaires