Musique de film suisse : anthologie 1923 – 2012

En collaboration avec la Cinémathèque suisse et l’UNIL, la Fondation SUISA vient de combler une immense lacune dans le panorama de la musique de film suisse en éditant cette anthologie couvrant près d’un siècle de compositions helvétiques. Sous la direction du musicologue Mathias Spohr, cette impressionnante compilation propose de se plonger dans l’histoire nationale des partitions cinématographiques à travers trois disques (1923-1959, 1960-1989, 1990-2012), un DVD de courts-métrages musicaux ainsi qu’un imposant livre, ce qui permet de prendre conscience de l’importance et de l’évolution historique de la musique de film suisse.

Débutant en 1923, l’anthologie s’ouvre avec l’impressionnant « Pacific 231 » du légendaire Arthur Honegger, qui domine ce premier disque à travers une sélection de plusieurs de ses compositions, dont celles pour Abel Gance (« La Roue », « Napoléon ») ainsi que celle pour « Der Dämon des Himalaya ». Ce premier CD explore d’autres classiques, tels que « Gilberte de Courgenay » ou encore « Heidi und Peter », avant que le second attaque les années 1960, avec de nombreuses pistes consacrés au nouveau cinéma suisse. On notera le très choral « L’Inconnu de Shandigor » et les belles chansons de « Dällebach Kari ». Le troisième disque propose des musiques plus récentes, telles que celles de Louis Crelier, Bruno Spoerri ou encore de Vincent Gillioz, dont les compositions plus atmosphériques et dissonantes ont fait l’objet de chroniques dans le Daily Movies.

Enfin, le livre accompagne parfaitement les disques puisqu’il comporte autant des essais que de précieux commentaires sur les morceaux constituant l’anthologie. Bien que les textes alternent entre l’allemand, le français, l’italien et l’anglais, la prédominance pour la première langue reflète les problématiques culturelles issues du plurilinguisme suisse et peut rendre l’exercice de lecture difficile. Le caractère lacunaire de cette publication entraîne inévitablement quelques frustrations mais s’avère inhérent à toute anthologie. « Swiss Film Music 1923 – 2012 » s’impose comme un objet essentiel, stimulant intensément notre soif de découvertes dans ce riche domaine qu’est la musique de film suisse.

Musique de film suisse : anthologie 1923 – 2012
Disques Office / Éditions Chronos