Le Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) en collaboration avec la Radio Télévision Suisse (RTS) diffusera le 6 juillet prochain à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 18e édition du NIFFF, la websérie « Le 5e Cavalier ». Produite par Titan Films et co-produite par la RTS, le NIFFF et Artprod, cette œuvre fantastique est issue du second appel à projet FANTASTIC WEB SERIES lancé en 2017. Cette soirée est placée sous le signe de la relève du cinéma suisse et de l’innovation qui affirme une fois de plus le soutien du festival aux jeunes créateurs.

Imaginé par Kennocha Baud (dbFx Workshop), Julien Dumont et J.D. Schneider, avec un budget de 400’000 CHF, « Le 5e Cavalier » est inspiré de l’histoire vraie d’un collectionneur genevois transcendée en film d’épouvante, ce thriller visuellement ambitieux plonge au cœur de la culture fantastique en y empruntant les sous-genres de l’horreur, de la fantasy et de la science-fiction. C’est par les techniques de la sculpture, du moulage et de l’animatronique que prend vie ce récit sombre et palpitant qui amène l’épicentre de l’apocalypse dans la Cité de Calvin.

  • Julien Dumont, J.D. Schneider & Cedric Chabloz, CH, 2018
  • Créé par : Kennocha Baud, Julien Dumont & J.D. Schneider
  • Production : Titan Films
  • Co-production : RTS, NIFFF & Artprod
  • Cast : Alexandra Marcos, Georges Ayusawa, Stéphanie Schneider
  • World premiere

Synopsis : Suite à une opération de police qui tourne au bain de sang, les dépouilles de gardes suisses pontificaux sont découvertes dans une cave. Alors qu’on cherche à les éliminer discrètement, un surveillant de nuit fait basculer le monde dans l’horreur. Quatre cavaliers fantomatiques sèment la terreur et la destruction sur leur passage… Avec la métaphore des cavaliers de l’apocalypse, les auteurs souhaitent faire réfléchir sur la nécessité impérative d’un changement profond de paradigme. Dans cette histoire, la radio ou la télévision n’invoquent jamais de monstres fantomatiques mais parlent de politiciens fous, financiers tout puissants, bref des démons de l’imaginaire contemporain.